Covid-19 au Burkina : Bientôt 500 tests de diagnostic par jour

Le coordonnateur par intérim de riposte au Covid-19 au Burkina Faso, Dr Brice Bicaba, a fait le point de la pandémie ce vendredi, 15 mai 2020. Dans les semaines à venir, 500 tests de diagnostic par jour seront effectués, a-t-il annoncé.

La cellule de riposte au Covid-19 au Burkina Faso dit avoir privilégié l’auto-confinement pour les personnes contacts au départ. Désormais, elle compte tester ces personnes directement afin d’être située sur leur état de santé. Et l’autre avantage, les hémodialysés qui portent le virus seront rapidement traités de manière spécifique, car parmi les 51 décès liés au Covid-19, six sont des hémodialysés. « Vous allez observer qu’au cours des semaines à venir, nous allons continuer à augmenter les tests de diagnostic, peut-être pour atteindre 500 tests par jour », a annoncé le coordonnateur par intérim de la riposte au Covid-19, Dr Brice Bicaba.

Cette mesure, à en croire Dr Bicaba, a été l’objet d’une concertation avec les sociétés savantes et les associations sur le meilleur format possible. Dès la semaine prochaine, la cellule va dépister les agents de santé en première ligne. Il s’agit de « ceux qui sont en première ligne et qui prennent en charge les patients ».

Le coordonnateur par intérim de la cellule de riposte du Covid-19 au Burkina, Dr Brice Bicaba, rappelle que l’auto confinement est toujours d’actualité

Le cas des voyageurs qui s’ajoute à la liste des malades du Covid-19 au Burkina est revenu au cours de ce point. D’abord, le coordonnateur national de la riposte au Covid-19 a tenu à préciser pourquoi les voyageurs à l’interne du pays ne sont pas mis en confinement. « Le confinement concerne ceux qui viennent des pays voisins, parce qu’à l’intérieur du pays, nous contrôlons plus ou moins nos cas », a-t-il affirmé.

C’est ce qui explique les chiffres des cas importés. La cellule pense que le Burkina Faso a bien fait de confiner tous les voyageurs rentrés au pays en cette période de crise sanitaire. « Si on ne l’avait pas fait, vous imaginez la trentaine de cas rentrés directement dans la communauté », a ajouté Dr Brice Bicaba, en prenant l’exemple des étudiants burkinabè rentrés du Niger. Ce confinement va durer quatorze jours pour tout voyageur.

En ce qui concerne l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 au Burkina, Dr Brice Bicaba a indiqué qu’il y a une étude observationnelle qui va bientôt commencer et « on aura les résultats sur son efficacité ».
Le centre médical du quartier Pissy de Ouagadougou sera inauguré le jeudi 21 mai 2020 pour la lutte contre le Covid-19.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment