Côte d’Ivoire: Un “putsch virtuel” ?

Une vidéo partagée en boucle sur les réseaux sociaux depuis le jeudi 23 Juillet 2020 et devenue très vite virale annonce de la bouche d’un soldat dénommé Adama Ouattara, un changement de régime en Côte d’Ivoire. Dans la pratique, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara et son gouvernement sont toujours aux affaires et la vie suit son cours sur toute l’étendue du territoire national. Ce qui fait penser à un putsch virtuel, le premier en Côte d’Ivoire et au monde.

« Ivoiriennes, ivoiriens, ce jour, le peuple de Côte d’Ivoire a décidé de prendre son destin en mains à travers le contrôle de villes, de villages, ainsi que des principaux axes routiers sut toute l’étendue du territoire national. Ces actions visent à paralyser tout le pays afin de mettre un terme aux dérives dictatoriales du pouvoir actuel. Elles sont menées par l’Alliance des forces citoyennes pour la concorde et la démocratie (AFCCD), mouvement de veille citoyenne regroupant des femmes et des hommes issus de toutes les régions de Côte d’Ivoire… », a introduit le soldat Adama Ouattara qui, dans un discours récriminatoire long d’un peu plus de cinq (5) minutes, a fustigé le pouvoir en place pour avoir instauré une gestion à caractère familial, tribal et sectaire tant dans l’administration publique que dans le milieu des affaires.

Selon lui, Alassane Ouattara, « pour pérenniser cette oligarchie lyrique a délibérément maintenu les Ivoiriens dans la division et a refusé la réconciliation nationale après la grave crise post-électorale qui a endeuillé la Côte d’Ivoire”.

La réaction de la famille du putschiste Adama Ouattara

Moins de 24 heures après la mise en ligne de cette vidéo d’Adama Ouattara dont on ignore la localisation à ce jour, sa famille biologique dans un communiqué a marqué son refus de se reconnaître dans les propos de celui-ci.

« Nous, Famille Ouattara, affirmons à travers ce communiqué de presse que nous, ses frères et sœurs ne sont aucunement impliqués dans cette affaire rocambolesque de déstabilisation du pays. Nous sommes tous consternés par cette attitude irresponsable de notre frère qui agissant ainsi, foule au pied les valeurs nobles de respect des institutions de la République et de l’ordre républicain que notre père nous a légués avant son rappel à Dieu. Chacun demeure responsable de ses actes devant la rigueur de la loi… La famille Ouattara condamne fermement cette dérive répréhensible et attentatoire aux droits humains fondamentaux commis par notre frère aîné et réitère son soutien total aux institutions légales du pays », se sont défendus les membres de la famille d’Adama Ouattara, le putschiste sur internet.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Related posts

Leave a Comment