Côte d’Ivoire : 01 militaire décédé dans une attaque à Tabou

Un poste militaire de l’armée ivoirienne, située à Tabou dans la région de San Pedro, a été la cible d’une attaque perpétrée par des hommes armés non identités dans la nuit de mercredi 15 à jeudi 16 janvier 2020. Selon les autorités ivoiriennes, un militaire a été tué et un autre a été blessé.

L’attaque a eu plus précisément lieu dans la localité de Néro, dans la region de San Pedro située au sud Ouest de la Côte D’Ivoire. Et selon les sources à Infowakat.net l’incident a eu lieu vers 3 heures du matin.

Les assaillants sont arrivés à moto et ont tout de suite ouvert le feu sur les soldats dudit poste.

Mais selon un communiqué de l’État major général des armées de la Côte d’Ivoire, la riposte a permis de repousser l’attaque et « le calme est vite revenu ». Par ailleurs, une enquête diligentée par la gendarmerie est en cours pour déterminer les circonstances de l’incident.

Toutefois les populations craignent une nouvelle attaque d’autant plus que ce n’est pas la premiere fois que la région, qui fait frontière avec le Libéria, fasse l’objet d’incident du même genre.

En janvier 2015, le village d’Irakoté, dans la sous-préfecture d’Olobio avait été attaqué par des hommes armés.

Le 13 mars 2016, la ville de Grand Bassam située dans le Sud de la Côte d’Ivoire avait été attaquée par le groupe Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). 19 personnes y avaient perdu la vie.

En décembre dernier, la zone frontalière entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire a été décrétée zone rouge par le gouvernement français. Et en janvier 2020, l’armée burkinabé y avait mené une opération.

Le 9 janvier dernier le chef d’Etat major général de l’armée ivoirienne a annoncé lors d’une visite au Burkina Faso, que les deux pays comptaient collaborer dans la lutte contre le terrorisme.

La rédaction 

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment