Coronavirus : Le CDP invite les populations à suivre les mesures édictées par le gouvernement

Le vendredi 20 mars 2020, le président du Faso est sorti de son mutisme et a fait une adresse à la nation face à l’ampleur de la propagation de la pandémie du Coronavirus. Le président du Faso a pris un certains nombre de mesures visant à stopper de nouvelles contaminations et permettre ainsi de combattre efficacement la pandémie.

En effet, le nombre de personnes contrôlées positif va grandissant. Nous sommes à 64 cas avérés avec Ouagadougou comme épicentre, quatre villes déjà touchées et 3 décès. Ces statistiques sont lourdes pour notre pays, et nous devons tous en prendre conscience et éviter d’être des agents vecteurs du virus. Il est important de rompre la chaine de contamination du virus pour sauver notre peuple.

C’est pourquoi j’appelle les militantes, les militants et les sympathisants du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) et toute la population du Burkina Faso à suivre scrupuleusement les mesures édictées par le gouvernement. Ces mesures sont primordiales pour l’arrêt de la propagation du coronavirus. Nous devons tous respecter ces recommandations pour préserver nos vies, celles de nos familles, de nos voisins et de tous les burkinabè. Il nous faut adopter les nouveaux gestes barrières qui, faut-il les rappeler sont entre autres :

  •  ne pas se serrer les mains ;
  •  ne pas s’embrasser ;
  •  se laver régulièrement les mains au savon ;
  •  au besoin appliquer le gel hydro-alcoolique
  •  observer la distance d’un mètre au moins ;
  •  éviter les regroupements de plus de 50 personnes ;
  •  limiter nos déplacements et sorties ;
  •  porter des cache-nez ;
  •  alerter les services de veille en cas de suspicion dont le numéro vert est 3535.

J’invite par ailleurs le gouvernement à accompagner la mise en œuvre des mesures par le contrôle et surtout par la sensibilisation. Intensifier la diffusion dans toutes les langues des dites mesures et sur tous les supports de communication accessibles aux populations. Car, c’est par le partage des bonnes pratiques que nous parviendrons au changement de comportement, qui nous permettra de venir à bout de la maladie.

Aussi, j’interpelle le gouvernement à tout mettre en œuvre pour créer des centres de prise en charge sur toute l’étendue du territoire national. Cela passe par la dotation en combinaisons, cache-nez, gants, oxygène, respirateurs et tout l’équipement nécessaire au personnel soignant pour assurer une meilleure prise en charge des malades. Aider au dépistage rapide de la maladie est aussi fondamental pour détecter les éventuels cas et prendre les dispositions utiles à l’arrêt de la propagation de la pandémie.

Je formule mes vœux de prompt rétablissement aux malades. Je félicite et j’encourage par ailleurs le personnel soignant qui est au chevet des malades nuit et jour pour apporter le soulagement et la guérison. Je présente mes sincères condoléances aux familles éplorées des victimes du virus et leur traduit ma compassion et ma solidarité.

J’invite chaque burkinabè à œuvrer à contenir le virus et à être la sentinelle de tous pour contrer la propagation du covid 19.

Démocratie-Progrès-Justice

Ouagadougou, le 21 mars 2020

Pour le Bureau Politique National,

Le Président

Eddie KOMBOIGO

Related posts

Leave a Comment