Coronavirus au Burkina : Le gel hydroalcoolique est introuvable

48 heures après l’annonce des premiers cas de coronavirus au Burkina Faso, le gel hydroalcoolique semble introuvable dans la ville de Ouagadougou. Ce produit, utilisé pour se désinfecter les mains, est en rupture dans les pharmacies, grandes surfaces, petites boutiques et autres. C’est le constat que nous avons fait, ce mercredi 11 mars 2020.

« C’est fini depuis hier ; nous-mêmes, nous en avons besoin ». « Nous avons lancé la commande depuis hier mais on n’a toujours pas eu de réponse. Même nos livreurs n’en n’ont plus ». « Madame, je pense que ça sera difficile, voire impossible, d’avoir ce produit actuellement ». « Tout est parti depuis hier, il n’y a plus rien ». Ce sont entre autres les réponses que nous avons reçues, lorsque nous nous sommes mise dans la peau d’une cliente à la recherche du gel hydroalcoolique.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, c’est l’un des produits faisant partie du kit de protection contre le coronavirus. Le produit est devenu rare, voire introuvable, à Ouagadougou. Sur plus d’une trentaine de pharmacies, de grandes surfaces, de petites boutiques et autres que nous avons visitées ce mercredi 11 mars 2020, aucune trace de ce désinfectant. Le produit est en rupture. Pis, aucune date probable n’est donnée pour le revoir dans les rayons. Du moins, c’est ce que disent les gérants des lieux de vente que nous avons interrogés.

Dr Victoire Benao

Selon le gérant du parking d’une grande surface que nous avons visitée, plus de quarante personnes sont passées la veille pour acheter du gel hydroalcoolique, mais sont reparties les mains vides.

A en croire la pharmacienne Dr Victoire Benao, cette rupture de gel désinfectant dépasse la cadre du Burkina, car elle se ressent jusqu’au niveau mondial. En effet, explique-t-elle, les pays qui fabriquent le produit, étant eux aussi concernés par la maladie, ne veulent plus que le produit sorte. Et pour ce qui la concerne, elle dit avoir passer une commande au Maroc. Malheureusement, les autorités marocaines ont pris des dispositions pour que le produit ne sorte plus hors du territoire, car voulant s’assurer que les habitants du pays puissent en bénéficier.

« A vrai dire, on s’attendait à ce que ce soit la CAMEG qui fasse une grosse commande pour couvrir les besoins du pays, parce que nous nous approvisionnons auprès d’elle. Mais si elle ne le fait pas, ça sera compliqué », regrette Dr Victoire Benao. Elle souligne toutefois qu’à défaut du gel, on peut utiliser des antiseptiques comme l’alcool, le savon ou encore l’eau de Javel pour se désinfecter les mains, parce qu’ils jouent le même.

Outre ces antiseptiques, il y a également d’autres produits pharmaceutiques comme le Dakin qui est aussi efficace pour se protéger, a ajouté Abdoulaye Diarra, auxiliaire en pharmacie.

Yvette Zongo
Lefaso net

Related posts

Leave a Comment