Collectivités territoriales : Le maire de la commune rurale de Djigouèra partage son expérience d’élu local dans un ouvrage

Le maire de la commune rurale de Djigouèra, province du Kenedougou, région des Hauts-Bassins, Oula Emmanuel Traoré a dédicacé le vendredi 23 octobre 2020 à Ouagadougou, son nouvel ouvrage. Il est intitulé « confession d’un maire d’une commune rurale d’Afrique ». L’élu local partage son expérience de gestion de sa collectivité territoriale.

C’est l’ambassadeur Melegué Maurice Traoré qui a présenté le livre. Le document de 291 pages, est subdivisé en 17 chapitres. Pour M. Traoré, le livre est une production de qualité et contient une clarté dans l’expression. Il a expliqué que l’auteur parle de la gestion de sa cité, de l’attribution et l’exécution des marchés publics. Il parle également de la gestion des problèmes sociaux économiques et culturels. Elu maire en 2016, il fait le bilan également de ses actions sur le plan des infrastructures sanitaires, routières. Dans cette œuvre, Emmanuel Oula prône le développement endogène.

Oula Emmanuel Traoré partage son expérience de gestion d’une commune rurale

Le maire Traoré dit avoir écrit le livre pour témoigner de son expérience de la gestion municipale. Il veut partager ses peines et ses joies. Des peines, il en a rencontré. Il dit être tombé gravement malade. Certaines infrastructures routières étaient mal exécutées. Il a dû gérer des crimes de sang. L’auteur ne se contente pas dans l’ouvrage de lister ses réalisations et ses déboires. Il a fait également des propositions pour faciliter le travail des élus locaux et partant de ce fait, développé les communes rurales.

C’est l’ambassadeur Melegué Maurice Traore à gauche qui présenté l’œuvre

Oula Emmanuel Traoré suggère un combat contre la corruption électorale. Pour lui, pour être maire, l’on devrait exiger un niveau de formation. Il milite aussi pour l’élection au suffrage universel direct des maires. L’édile pense qu’on devrait aussi contrôler et limiter les naissances. Il propose qu’on commence à transférer la capitale Ouagadougou car les ressources en eau s’épuisent. L’ouvrage est disponible à la librairie Harmattan au prix unitaire de 15 000 F CFA. Il est également accessible en ligne.

Des amis, collègues, parents et connaissances ont assisté à la dédicace de l’œuvre

Dimitri Ouédraogo
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment