Cité ONEA de Zagtouli : Abdoul Services rassure ses clients

La société de construction et de promotion immobilière, Abdoul Services International, a effectué, samedi 22 février 2020, une visite de terrain à Zagtouli et à Saaba, quartiers qui abritent les villas du personnel de l’Office national de l’eau et de l’assainissement. Si les 18 villas prévues sur le site Saaba 2 sont achevées, le niveau de réalisation des villas de la cité fermée ONEA de Zagtouli, lui, est satisfaisant, selon la société bénéficiaire.

Critiquée sur la toile pour ses activités de promotion immobilière notamment dans la construction des logements de la future citée de l’Office national de l’eau et de l’assainissement, la société Abdoul Service international s’est voulue rassurante envers ses clients, à travers une sortie de terrain organisée, samedi 22 février, avec les journalistes et le membres d’un comité de suivi du projet de la cité fermée de la nationale de l’eau.

A Zagtouli, guidés par le technicien Amza Yanogo, par ailleurs coordonnateur du projet, les visiteurs d’un jour ont fait le tour de quelques logements. Là, on y trouve tout type de logement. Les F2 (chambre + salon), les F3 (deux chambres + salon), les F4 (trois chambres + Salon) petits formats et grands formats.

Amza Yanogo,coordonnateur du projet cité ONEA chez Abdoul Service International

Selon le technicien, le choix a été donné aux agents de l’ONEA de pouvoir acquérir le type de villa et la superficie de terrain qu’ils souhaitent. Et pour mener à bien le projet, Amza Yanogo a laissé entendre que le PDG de la société, Abdoul Ouédraogo, a réuni toutes les conditions aussi bien dans l’approvisionnement de matériaux de qualité que dans la supervision des travaux notamment avec le recrutement d’une cinquantaine de techniciens.

La qualité avant tout

Selon Alfred Nikièma, l’ingénieur chargé du suivi des travaux côté ONEA, 120 logements sont déjà prêts à être réceptionnés sur les 350 prévus à Ouagadougou. Hormis les 200 maisons dont les gros œuvres sont complètement terminés, il ne reste que quelques logements toujours en construction. A l’en croire également, les conduits d’eau sont en train d’être déposés. « En tant que technicien le plus important pour moi, c’est la qualité des logements. Le temps m’importe moins même si ce n’est pas forcément l’avis des travailleurs », a fait remarquer Alfred Nikièma.

Alfred Nikièma, ingénieur chargé du suivi des travaux côté ONEA

Pour le directeur des ressources humaines de l’ONEA, Urbain Sanon, « les faits parlent d’eux-mêmes. C’est tangible. Tout le monde peut venir voir ». Même si les acteurs sont satisfaits de la qualité des travaux, ils notent que les 425 villas n’ont pas été livrées au plus tard le 31 décembre 2019, conformément au contrat signé en février de la même année. « On en a discuté et on s’est compris. Il est vrai que nous voulons des villas dans les délais, mais nous voulons des villas de qualité », a renchéri le représentant de l’ONEA.

Visite d’une villa de Type F4 sur une superficie de 400 m2

« Nous demandons pardon »

« Si on te critique pour ton travail, tu dois riposter par le travail », a déclaré Abdoul Ouédraogo, PDG d’Abdoul Service international qui a rappelé que tous les logements sont aujourd’hui implantés, alors qu’il y a six mois de cela, moins de 50 logements seulement étaient achevés.

Il a saisi l’occasion pour faire son mea culpa au personnel de l’ONEA. « Nous demandons pardon à tous nos clients car ce qui arrive est indépendant de notre volonté. Nous voulons que le travail soit bien fait voilà pourquoi il y a ce retard (…) Présenter ses excuses à une personne n’est pas une faiblesse mais plutôt une grandeur d’esprit. Tout client mérite qu’on le respecte ».

Abdoul Ouédraogo, PDG de la société de promotion immobilière Abdoul Service International

Rendez-vous dans un mois

Avant la visite de la cité de l’ONEA à Zagtouli, les membres du comité de pilotage du projet ont fait un tour dans la cité Saaba 2, où toutes les 18 villas prévues sur le site ont été réceptionnées. Une satisfaction de plus pour le directeur des ressources humaines de l’Office qui a répondu ainsi aux détracteurs : « Les 18 villas ont été réceptionnées et nous avons transmis les clés à nos collaborateurs qui ont sont satisfaits de la qualité des logements. Si ces derniers sont satisfaits, alors nous le sommes aussi ».

Les membres du comité de pilotage du projet au sein de l’ONEA ont annoncé qu’une évaluation sera faite et un nouveau délai sera donné au promoteur immobilier. En attendant, le PDG d’Abdoul Service a donné rendez-vous dans un mois aux journalistes pour la remise officielle des clés aux premiers bénéficiaires de la cité ONEA à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso.

HFB
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment