Cirrhose de foie: les personnes atteintes de l’hépatite B et C et celles qui consomment excessivement l’alcool sont les sujets les plus exposés

La cirrhose est une maladie hépatique relativement grave, dont les symptômes n’apparaissent que quand le ou la patient(e) a atteint un certain stade. Quelles sont les causes de cette maladie? Qui sont les sujets les plus exposés? Le docteur Lydie Sia/Ouattara, hépato-gastrologue en service au CMA Paul 6 et à Schiphra à Ouagadougou répond.

La cirrhose est une maladie du foie qui se caractérise par une fibrose. C’est un endurcissement du foie avec une désorganisation de son architecture entrainant un dysfonctionnement au niveau de l’organe.

Selon le docteur Lydie Sia/Ouattara, hépatoègastrologue en service au CMA Paul 6 et à Schiphra, la cirrhose est causée par l’infection du virus de l’hépatite B et C, l’alcool, les maladies des voies biliaires, certaines maladies héréditaires, génétiques et certaines pathologies cardiaques pouvant entrainer un durcissement du foie et occasionner une cirrhose. Les symptômes de la cirrhose, explique Dr Sia, n’apparaissent que quand le ou la patient(e) a atteint un certain stade. Il s’agira, selon elle, d’un foie qui grossit dans certains cas ou un foie qui devient atrophique dans d’autres cas. La rate aussi grossit parce que le foie n’arrive plus à détoxifier tout ce qui est toxine de l’organisme. Il peut y avoir également du liquide dans l’abdomen qui peut être de grande quantité. Le patient peut présenter également une jaunisse, il peut avoir une éruption cutanée, des lésions au niveau du corps. En plus de cela, les hommes peuvent avoir une féminisation, genre une poussée des seins avec une atrophie de leurs organes génitaux.

A entendre la spécialiste, les sujets les plus exposés sont les personnes qui présentent les pathologies chroniques du foie, l’hépatite B et C, les patients qui consomment excessivement l’alcool et qui ont certaines pathologies des voies biliaires ou des maladies génétiques prédisposant à la cirrhose. Leur tranche d’âge est généralement comprise entre 35 et 50 ans en moyenne, dû au fait que l’hépatite B, dont le monde de contamination le plus fréquent c’est de la mère à l’enfant. «Pour un sujet qui est contaminé dès la naissance, au bout d’une vingtaine ou une trentaine d’années, il peut développer une cirrhose du foie. Mais on a en pratique des patients beaucoup plus jeunes, 25-30 ans qui présentent une cirrhose hépatique», a-t-elle relevé, précisant qu’en 2002, la cirrhose avait une fréquence hospitalière de 5,9%. «Sur tous les patients hospitalisés, la cirrhose de foie représentait 5,9% des pathologies diagnostiqués à Ouagadougou et 2,7% à Bobo-Dioulasso», a-t-elle dévoilé.

Comment se fait le diagnostic? Le diagnostic de la cirrhose, répond Dr Sia, se pose en consultation spécialisée d’hépatologie. Il se fait les signes cliniques cités plus haut, mais également sur les analyses sanguines et sur l’échographie qui permettra d’apprécier si le foie est gros ou s’il est atrophique. «Le fibroscane est un examen nouveau dans notre contexte, qui permet d’apprécier l’élasticité du foie, de poser un diagnostic de certitude. Il est nouveau mais disponible dans quelques centres de santé. Le diagnostic de certitude est aussi fait à la biopsie en prélevant un morceau de foie pour l’analyser au laboratoire», a-t-elle conclu.

Madina Belemviré

http://lesechosdufaso.net/

Related posts

Leave a Comment