Centrale solaire de Zagtouli : L’Union européenne apporte du matériel pour l’entretien des équipements

Une délégation de l’Union européenne, conduite par le directeur général de la coopération internationale et du développement, Stefano Manservisi, s’est rendue, ce mercredi 27 février 2019, sur le site de la centrale solaire de Zagtouli. Cette visite a permis de constater l’amélioration des conditions de vie des populations bénéficiaires du projet de la centrale solaire. Ce fut aussi l’occasion de remettre du matériel aux villages de Zagtouli, Yimdi et Boassa pour le maintien des équipements solaires.

Permettre aux populations des villages de Zagtouli, Yimdi et Boassa de mieux entretenir les équipements solaires installés dans le cadre du projet de construction de la centrale solaire de Zagtouli. Tel est l’objectif de la délégation de l’Union européenne à travers cette remise de kits de maintenance pour l’entretien des installations solaires dans les écoles, les marchés, les centres de santé et les Maisons des jeunes desdits villages.

La délégation écoutant les explications du chef de poste de zagtouli

En effet, le projet de construction de la centrale solaire de Zagtouli a permis à ces villages de bénéficier de panneaux photovoltaïques, de batteries, de convertisseurs, de régulateurs ainsi que de lampadaires. Pour rendre donc les équipements plus performants, la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL), en collaboration avec l’Union européenne, a formé, dans chaque village, une personne-ressource pour l’entretien de ces équipements.

La délégation en entretien avec les bénéficiares

Après cette formation, les partenaires ont décidé d’accompagner les bénéficiaires dans la maintenance. Pour Bernadin Ouédraogo, représentant des bénéficiaires, « notre joie est immense car ces installations ont permis d’améliorer les conditions de vie des populations ».

Depuis son inauguration en novembre 2017, la centrale profite aux populations riveraines. Selon le représentant de la délégation, l’énergie est nécessaire dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la création d’emplois. Pour l’Union européenne, l’énergie n’est pas un luxe, et des efforts seront consentis pour que les populations y aient accès.

DG de la SONABEL

Dans le cadre de ce projet, tous les habitants de ces villages bénéficient de l’éclairage. Pour le directeur général de la SONABEL, François de Salles Ouédraogo, cette expérience ne s’arrêtera pas à Zagtouli.

Outre cette remise de kits, la délégation de l’Union européenne s’est imprégnée du fonctionnement de la centrale. « L’idée est de permettre au Burkina d’atteindre l’autosuffisance en matière de production d’énergie », a confié le directeur général de la coopération internationale et du développement de l’Union européenne, Stefano Manservisi, à l’issue de la visite.

Le representant des bénéficiaires

La centrale solaire de Zagtouli, la plus grande d’Afrique de l’Ouest au moment de son inauguration, permet de fournir de l’énergie propre à environ 660 000 personnes et d’économiser 26 000 tonnes de gaz carbonique par an, tout en réduisant de moitié le coût de production.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment