Colloque international d’hommage au Pr Salaka Sanou : Des propositions pour renforcer l’étude des cultures africaines

Le colloque international d’hommage au professeur Salaka Sanou a clos ses travaux le vendredi 14 juin 2019, à l’Université Joseph-Ki-Zerbo. La cérémonie de clôture a été marquée par des recommandations et une remise d’attestations aux participants. Un panel organisé en marge de cette de rencontre a permis de montrer que la culture est un véritablement moteur de cohésion sociale. Les participants ont demandé la pérennisation de ce colloque et le renforcement des moyens pour les études culturelles en Afrique. Le colloque international organisé en hommage au Pr Salaka Sanou, après…

Lire la suite

Drame de Yirgou : Des OSC du Sahel dénoncent des lenteurs judiciaires

Le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés, le MBDHP-Seno et la coordination des OSC du Sahel ont tenu une conférence de presse ce vendredi 14 juin 2019 à Dori. Cette rencontre avec les hommes de médias avait pour objectif d’exprimer leur impatience quant lenteurs observées dans les suites judiciaires du drame de Yirgou. Aux premières heures de 2019, le Burkina Faso a enregistré un évènement douloureux, fragilisant le vivre ensemble. Ce fut le massacre de la communauté peule de Yirgou dans la commune de Barsalgho, région du Centre-Nord.…

Lire la suite

Conférence épiscopale Burkina-Niger : Les évêques expriment leur « profonde consternation face aux actes de terrorisme »

Ceci est le communiqué final de l’Assemblée plénière ordinaire des évêques du Burkina Faso et du Niger tenue du 11 au 14 juin 2019 au Centre National Cardinal Paul Zoungrana. L’Assemblée plénière ordinaire de la Conférence des évêques du Burkina Faso et du Niger (CEBN) s’est achevée ce vendredi 14 juin. Réunis avec les différents secrétaires généraux des commissions épiscopales depuis le mardi 11 juin, les évêques de la Conférence ont travaillé sur différents sujets. 1. OUVERTURE Trois interventions ont marqué l’ouverture de cette troisième Assemblée de l’année, habituellement consacrée…

Lire la suite

BEPC/ 2019 : « Depuis 1991, je n’ai jamais vu de résultats aussi catastrophiques » (Proviseur Lycée Vénégré)

Une équipe de www.minute.bf a fait le tour dans certains établissements de la ville de Ouagadougou pour recueillir la tendance des résultats du premier tour ce 14 juin 2019, jours de proclamation des résultats. Pour la session de 2019, les résultats du BEPC sont « alarmants » dans les différents centre de composition. Au lycée vénégré, le taux d’admission au premier tour est de 16,33%, au lycée mixte de goughin ce taux est de 15% et au lycée privé Bénaja il est de 14,65%. Des résultats qui, selon le proviseur…

Lire la suite

Résultats du premier tour du BEPC à Ouagadougou : Des candidats entre joie et tristesse

Les résultats du premier tour du Brevet d’études du premier cycle ont été proclamés, le vendredi 14 juin 2019. Ambiance au lycée municipal de Sig-Noghin, à Ouagadougou. Il est environ 11 h au lycée municipal de Sig –Noghin. Les résultats étant déjà proclamés, élèves et parents sont attroupés devant le tableau d’affichage. Entre cris de joie et larmes, chacun manifeste ses émotions. Une élève cachée dans un couloir, la tête baissée, est assise aux côtés d’une amie qui est incapable de la consoler. En effet, Belem A. ne figure pas…

Lire la suite

Côte d’Ivoire: Le gouvernement annonce la prise en charge pendant 48h de tout patient aux urgences médicales

Le gouvernement ivoirien a décidé, mercredi de la prise en charge immédiate de l’urgence médicale chirurgicale de tout patient dans les 48 premières heures dans les centres établissements sanitaires publics et privés investis d’une mission de service public. Selon le ministre de la communication et des médias, par ailleurs Porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Touré, cette mesure rentre « dans le cadre du programme social du gouvernement ». « Les établissements sanitaires publics et privés investis d’une mission de service public sont tenus de prendre immédiatement en charge les 48…

Lire la suite

Message de madame le ministre de la santé à l’occasion de la journée mondiale du donneur de sang, le 14 juin 2019

Mesdames et Messieurs,« Du sang sécurisé pour tous », tel est le slogan de cette année pour la Journée mondiale du donneur de sang, célébrée le 14 juin dans le monde. Cette manifestation permet non seulement de remercier les donneurs volontaires et bénévoles pour le geste salvateur qu’ils font en donnant leur sang, mais aussi de sensibiliser l’opinion publique sur la nécessité de dons de sang réguliers afin d’assurer la disponibilité des produits sanguins de qualité pour la sécurité des patients qui en ont besoin. Cette disponibilité permanente de ces produits de…

Lire la suite

Otapuanu et Doofu : Les boys font proprement le job…

Depuis 2016, le Burkina Faso est dans l‘œil du cyclone des terroristes. L’hydre terroriste tisse progressivement sa toile. Les attaques ne sont plus confinées à la partie septentrionale du pays. Les différentes régions sont touchées d’une façon ou d’une autre. Mais loin de céder à la fatalité, les Burkinabè ont décidé de faire face au terrorisme avec honneur et dignité.Dans ce registre, il faut saluer comme cela se doit les opérations OTAPUANU à l’Est et DOOFU au Nord à travers lesquelles les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) mettent…

Lire la suite

Alliance police nationale : « Aucune sanction ne peut ébranler la détermination de notre syndicat » (Ousmane Ouédraogo, SG adjoint)

Le syndicat de la police, Alliance police nationale (APN), depuis sa sortie du 31 mai 2019, semble traverser une zone de turbulences. Des sanctions viennent d’être prises à l’encontre de ses deux premiers responsables, notamment le secrétaire général et son adjoint. Pour mieux éclairer la lanterne de nos lecteurs, nous avons eu un entretien, au téléphone, ce jeudi 13 juin 2019, avec le secrétaire général adjoint de l’APN, Ousmane Ouédraogo. Avec lui, il a été question des sanctions qui leur ont été infligées. Lefaso.net : Suite à la dernière sortie de…

Lire la suite

Déplacés de Sirgadji : Rahouf, l’enfant de quatre ans qui a fui les terroristes

Les attaques terroristes au Burkina ont causé le déplacement de milliers de personnes. Certains ont tout perdu dans leur fuite, et n’ont plus que le souvenir traumatisant d’avoir été contraints de quitter une terre qui les a vu naître, grandir et prospérer. Aujourd’hui, ces déplacés sont confrontés à des besoins en logement, nourriture, santé, assainissement, etc. Dans cette situation, ce sont les enfants qui paient le plus lourd tribut. C’est le cas de Rahouf Taposba, 4 ans, qui a fui le village de Sirgadji dans le Sahel, avec sa mère,…

Lire la suite