Sécurité alimentaire : Vers la mise en place d’un comité de veille citoyenne et parlementaire

La Confédération paysanne du Faso (CPF) organise, les 19 et 20 juin 2019 à Ouagadougou, un atelier pour la mise en place d’un comité national de veille citoyenne et parlementaire sur l’application de la Charte pour la Prévention et la gestion des crises alimentaires (Charte PREGEC) au Sahel et en Afrique de l’Ouest. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles. C’est connu. Le Sahel est en proie, ces dernières années, à des crises alimentaires récurrentes. Malgré les milliards investis…

Lire la suite

BEPC 2019 : des cas de fraude décelés lors des corrections dans le Bazega

Des cas de fraude au brevet d’étude du premier cycle ont été décelés dans le Bazega dans la matière histoire-géographie. Selon des sources proches du ministère de l’éducation, les correcteurs ont constaté que six copies avaient des similitudes de réponses. Après qu’ils aient signalé la situation aux autorités, une enquête a été ouverte par la police. Les premiers éléments ont permis de confirmer l’existence de la fraude. Un candidat a avoué avoir communiqué sa copie à ses camarades. Pour le moment, les investigations se poursuivent. Lefaso.net

Lire la suite

Centenaire du Burkina Faso (ex-Haute-Volta) : « C’est le gouvernement français qui a décidé de créer la Haute-Volta », décrypte le Pr Magloire Somé

1919-2019. Voilà 100 ans que la France a créé la colonie de Haute-Volta devenue Burkina Faso en 1984 sous la Révolution démocratique et populaire dirigée par Thomas Sankara. Dans le cadre de la commémoration du centenaire, cet entretien avec le Pr Magloire Somé, enseignant de littérature orale africaine à l’Université Joseph Ki-Zerbo, a permis de revisiter les grandes périodes qui ont rythmé l’évolution de la Haute-Volta coloniale, pour une meilleure compréhension de l’histoire de notre pays. Lefaso.net : Dans quelles circonstances la colonie de Haute-Volta a-t-elle été créée ? Pr Magloire Somé : Les…

Lire la suite

Déplacés de l’arrondissement 9 : «Seul le type d’arme qui nous a contraint de fuir pourra nous faire partir de Ouagadougou»

Les tractations entre gouvernement et déplacés des communes de Tongomayel et d’Arbinda en vue de leur éventuel redéploiement dans les camps des déplacés de Foubé et de Barsalgho se poursuivent. Méfiants, anxieux et un peu dépaysés, ces déplacés qui acceptent témoigner devant notre micro dans l’anonymat disent craindre des mesures de représailles d’individus armés, si leurs identités venaient a être dévoilées. Nous avons passé des jours avec eux pour comprendre leur vécu ainsi que les détails importants qui ont concouru à leur arrivée à Ouagadougou, alors qu’ils pouvaient rester dans…

Lire la suite

Santé : Le CHU Yalgado-Ouédraogo et le CHU Ibn-Sina de Rabat renforcent leur coopération

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Yalgado-Ouédraogo et le Centre hospitalo-universitaire Ibn-Sina de Rabat ont procédé à la signature d’une convention, ce mardi 18 juin 2019, en présence de l’ambassadeur du Royaume du Maroc au Burkina Faso. Cette convention vient formaliser la coopération entre les deux centres hospitaliers. La signature de convention entre le CHU Yalgado-Ouédraogo et le CHU Ibn-Sina de Rabat marque sans aucun doute un tournant dans les relations entre les deux institutions sanitaires. En effet, les deux CHU coopéraient déjà dans le domaine de la réanimation. Avec cette…

Lire la suite

Front social au Burkina : Naissance du Syndicat national des gestionnaires de l’information documentaire

Le Syndicat national des gestionnaires de l’information documentaire (SYNAGID) est le nouveau-né du monde syndical burkinabè. Créé le 02 mars 2019, il a été présenté à la presse ce mardi 18 juin 2019 à Ouagadougou, en même temps que l’explication d’une plateforme revendicative en vue. La fronde sociale n’est pas près de prendre fin au Burkina Faso. Et pour cause, la naissance d’un autre syndicat, le SYNAGID (Syndicat national des gestionnaires de l’information documentaire), annonce l’ouverture d’un nouveau front. Et c’est au cours d’une conférence de presse animée par le…

Lire la suite

Burkina Faso – Insécurité : Des déplacés de Tongomayel se réfugient à Manga

Une cinquantaine de personnes ayant fui les attaques terroristes à Tongomayel dans la province du Soum (Nord), est arrivée dans la nuit du 16 au 17 juin  2019 à Kaïbo, dans la commune rurale de Bindé, province du Zoundwéogo (Centre-sud), a constaté l’AIB. Après avoir subi des exactions et des menaces de morts de la part de groupes terroristes à Tongomayel dans la province du Soum, 54 personnes issues d‘une même famille ont pris le chemin de la région du Centre-sud pour y trouver refuge. C’est à Kaïbo dans la…

Lire la suite

Tourisme : « Le Burkina Faso est toujours un endroit où il fait bon vivre », dixit Nelson Congo, directeur de l’ONTB

Le tourisme burkinabè se porte bien en dépit des difficultés de tous ordres, à en croire Nelson Congo, directeur général de l’Office national du tourisme du Burkina (ONTB). Au cours d’une interview qu’il nous a accordée le vendredi 7 juin dernier, il explique les stratégies qu’il met en place pour promouvoir la destination Burkina Faso et favoriser surtout le tourisme interne. Entretien. Lefaso.net : Présentez-nous succinctement votre structure. Nelson Congo : L’ONTB est une institution implantée depuis 1989. Il a pour mission principale, la promotion du tourisme. Quand on en parle, il faut…

Lire la suite

Burkina Faso : 100 jours pour élaborer une politique nationale de sécurité

Le président du Faso a présidé ce 17 juin 2019 à Ouagadougou, la cérémonie de lancement des travaux de la Commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale. La commission composée d’une équipe pluridisciplinaire de 100 membres a un délai de 100 jours pour proposer une politique de sécurité nationale et un projet de loi sur la réorganisation de l’architecture générale de la sécurité nationale. Le Burkina Faso ne disposait-il pas d’une politique de sécurité nationale ? Oui, mais une politique élaborée de façon inclusive avec toutes les composantes de la…

Lire la suite

Pratiques occultes : Scandales de pédophilie, d’homosexualité ou d’assassinats dans l’église..

Les scandales à répétition, les églises en sont désormais coutumières. Que ce soit dans l’église catholique Romaine ou chez les protestants, évoquer des faits d’abus sexuels ou de pratiques occultes ne devient plus qu’un banal fait divers. Comment en-est-t-on arrivé là? Explications avec Nguessan Ralph, Ecrivain-Théologien et spécialiste des questions religieuses netafrique.net

Lire la suite