Réquisitions du parquet au procès du putsch de 2015 : « On s’attendait à ce que le parquet nous dise du point de vue de la personnalisation des peines »Me Guy Hervé Kam

« On s’attendait à ce que le parquet nous dise du point de vue de la personnalisation des peines, pour quelle raison tel accusé, qui a fait telle chose plus grave ou moins grave, a une peine plus ou moins grave par rapport à un autre. On nous a jeté les peines à la figure comme s’il s’agissait d’un jeu de loterie. Tous les regards sont tournés vers la juridiction et nous espérons qu’elle, au moins, à travers sa décision, nous le dira ». LeFaso.net

Lire la suite

Procès du putsch : Le parquet militaire décharge le colonel Omer Bationo

Poursuivi pour complicité d’attentat à la sûreté de l’État, meurtre et coups et blessures volontaires, le colonel Omer Bationo semble tiré d’affaire du procès du putsch de septembre 2015. Ce lundi 17 juin, début des réquisitions, le parquet militaire n’a retenu aucune charge contre celui qui assumait la fonction de directeur général de la sécurité intérieure au moment des événements. Rappelons que le Colonel Bationo Omer, lors de son audition, le 26 septembre 2018, a déclaré avoir clairement dit au Général Gilbert Diendéré qu’il ne voulait pas être mêlé au…

Lire la suite

Procès du putsch : Le Parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé

Le parquet militaire a requis, ce lundi 17 juin 2019, la peine à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. Il réclame également la destitution de leur grade de généraux. Le parquet a également requis :  -15 mois assortis de sursis pour des officiers parmi lesquels le Commandant Korogo Abdoul Aziz et le Capitaine Zoumbri Oussène.  -5 ans avec sursis pour le Colonel Major Kéré Boureima, et Léonce Koné ; – Deux ans ferme plus une amende de Un millions de francs CFA, pour Sidi Laminé Oumar de la coordination des…

Lire la suite

Procès du putsch : Me Hervé Kam clôt les plaidoiries des parties civiles

Clap de fin pour les plaidoiries des parties civiles au procès du coup d’État de septembre 2015. C’est Me Guy Hervé Kam qui a refermé les trois jours qu’ont eus les conseils des victimes pour convaincre le président du tribunal de la culpabilité de certains accusés. Après 30 mois d’instruction et 16 mois de débat, l’avocat a estimé que le président a tous les éléments pour dire le Droit. Quant à la réconciliation, qu’il la laisse aux soins des politiciens. Pour Me Guy Hervé Kam, il y a un temps…

Lire la suite

Procès du coup d’État : L’étonnante plaidoirie de Me Pierre Yanogo

Ce 14 juin 2019, Me Pierre Yanongo, dans sa plaidoirie, a catégorisé les accusés selon leurs degrés d’implication dans le coup d’État. Pour certains, l’avocat des victimes a relevé des circonstances atténuantes, comme le commandant Abdoul Aziz Korogo, chef de corps du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) à l’époque des faits, ou encore le colonel Bamba, pour sa transparence à la barre. Pour d’autres par contre, comme le capitaine Dao, le magistrat militaire Abdoul Karim Traoré, qui n’ont fait aucune amende honorable, l’avocat a plaidé pour que le droit soit…

Lire la suite

Général Djibril Bassolé : Les comptes rendus des audiences désormais servis à domicile

Le Général Djibril Bassolé, pour des raisons de santé, selon ses avocats, ne comparait pas aux audiences du coup d’Etat. Ce 12 juin, le parquet a exigé sa comparution à défaut de la présentation des documents prouvant son incapacité à comparaitre. Le président a quant à lui pris une ordonnance pour amener l’accusé à la barre. Mais au finish, ce sont des comptes rendus qui lui seront servis à domicile, par le truchement d’un huissier de justice. L’audience de ce 12 juin 2019 a débuté par l’appel des accusés. Un…

Lire la suite

Plaidoiries du procès du putsch : Trois accusés passés au crible par la partie civile

Les plaidoiries de la partie civile dans le cadre du procès du coup d’État ont continué ce 12 juin 2019 au tribunal militaire. Trois avocats, se fondant sur les faits impliquant des accusés, ont demandé au président de les déclarer coupables et de leur appliquer toute la rigueur de la loi. L’une des plaidoiries de la journée aura été celle de Me Séraphin Somé. Pendant plus d’une heure de temps, il a démontré la culpabilité de certains accusés. À titre d’exemple, pour :  Adama Ouédraogo dit Damiss, poursuivi pour complicité d’attentat à…

Lire la suite

Procès putsch :« Diendéré en est l’auteur intellectuel » (Parties civiles)

Le procès du putsch de septembre 2015 a repris ce mardi 11 juin 2019, après une pause de plus d’un mois. La parole est revenue aux avocats des Parties civiles pour leurs différentes plaidoiries. Au total, cinq d’entre eux ont pu s’exprimer. Audience marathon au Tribunal militaire ce mardi 11 juin 2019, dans le cadre du coup d’Etat de septembre 2015. Cinq avocats des Parties civiles ont, en effet, pu parler devant un public sorti peu nombreux. Les avocats des Parties civiles, après concertation, ont établi un ordre de passage.…

Lire la suite

Plaidoirie du procès du putsch : « M. le président, vous avez rendez-vous avec l’histoire, faites honneur à la justice burkinabè », partie civile

Les joutes oratoires ont repris ce 11 juin 2019, dans le cadre du procès du coup d’État de septembre 2015. Ce, après 49 jours de suspension à cause du mouvement d’humeur des avocats, consécutif aux grèves des greffiers et de la Garde de sécuritaire pénitentiaire. Les avocats de la partie civile ont le crachoir pour le début des plaidoiries, dernier chapitre d’un procès épique. Cinq avocats ont plaidé. Ils ont tous réclamé justice. « Faites honneur à la justice burkinabè », a lancé un avocat au président Seïdou Ouédraogo. Après la reprise…

Lire la suite