Terrorisme : Les populations civiles sont les premières victimes, se désole Boubacar Samba

A chaque guerre, ses chiffres ! Le conflit qui perdure au Sahel n’y échappe pas et après chaque affrontement entre les forces de sécurité et les terroristes, les bilans et les communiqués pleuvent. D’autres chiffres, eux, sont moins médiatisés, et pourtant ils concernent la catégorie de personnes la plus touchée par cette guerre : la population civile. Car c’est bien elle la première victime du djihadisme, c’est bien elle qui subit cette idéologie dévastatrice. Avec plusieurs centaines d’innocents qui ont péri sous les coups des terroristes rien qu’au Mali, le bilan de…

Read More

Incendie à Kua : Un mouvement demande une meilleure protection des forêts

Ceci est une déclaration du Mouvement pour la Protection de la Forêt de Kua (MPFK) sur un incendie dans la forêt classée de Kua. C’est avec tristesse que le Mouvement pour la Protection de la Forêt de Kua (MPFK) a appris qu’un incendie a ravagé une partie de la forêt classée de Kua le dimanche 14 février 2021. Une délégation du MPFK conduite par le Président de l’association, M. Moussa ZERBO, s’est rendue sur les lieux ce lundi 15 février 2021 pour constater les faits. Pour le moment, les causes…

Read More

Djihadisme au Sahel : Propagation ou repli ?

D’après le directeur de la Sécurité extérieure française, la menace terroriste qui mine le Sahel est en train de descendre vers les pays de la côte ouest africaine. Mais cette menace est-elle vraiment nouvelle et que cache-t-elle de si embarrassant pour les djihadistes du Sahel ? A l’aube du sommet de N’Djamena, les Etats africains ont peur de ces djihadistes qui semblent vouloir envahir de nouvelles terres. Pour autant ceci n’est pas une nouveauté : en 2016 déjà, la Côte d’Ivoire essuyait l’attentat du Grand Bassam et en mai 2019 deux touristes…

Read More

Réconciliation nationale : « Zéphirin Diabré commence mal sa mission », selon Somina Woni

Selon l’auteur de cette tribune, Somina Woni, depuis la récente nomination de l’opposant Zéphirin Diabré comme ministre de la Réconciliation nationale et de Cohésion sociale, le débat politique au sein de la société civile ne cesse de prendre de l’ampleur. Bien sûr, dit-il, ce poste ministériel met en exergue l’existence d’une crise sociale et la nécessité d’une réconciliation nationale. Mais à quel prix ? S’interroge-t-il. Déjà, à travers le retrait de la plainte de Zéphirin Diabré contre Simon Compaoré, il voit le signe que M. Diabré commence mal sa mission. Le Rwanda…

Read More

Santé : Un citoyen alerte Pr Charlemagne Ouédraogo « sur l’absence dangereuse de l’hydroxychloroquine dans les pharmacies du Burkina »

Ceci est une lettre ouverte de Pawidé-Wendé Innocent Stéphane Simporé adressée au ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo. L’auteur, qui souffre du lupus, alerte sur une absence qu’il juge « dangereuse » de l’hydroxychloroquine dans les pharmacies burkinabè. Monsieur le Ministre, tout d’abord, je voudrais vous féliciter pour votre nouvelle position. Puissiez-vous réussir dans votre mission d’assurer la bonne santé aux burkinabé surtout en cette période particulièrement difficile pour le monde médicale, le monde de la santé. Je vous souhaite force et courage. Avant l’entame de l’objet réel de ma présente…

Read More

Avec le peuple centrafricain, pour la paix soutient le panafricaniste Benteboula Mohamed-Salah

Selon l’auteur de ces lignes qui suivent, Benteboula Mohamed-Salah, le peuple centrafricain mène la lutte contre les groupes rebelles armés. Le pays traverse une des périodes les plus décisives de sa vie politique. Apporter le soutien au peuple centrafricain dans ses efforts de renforcement de la paix est un principe que l’histoire enseigne à la communauté africaine à chaque page. Le peuple centrafricain est animé par une volonté de défendre les valeurs qui fondent sa diplomatie. Les événements post-électoraux en République centrafricaine montrent, en effet le rôle permanent de la…

Read More

Tribune : « LA CENI EST-ELLE ENCORE LA CENI ? »

Ceci est une tribune de Maixent Somé sur la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Historique  La Constitution promulguée le 11 juin 1991 a donné naissance à la IVe République. Elle a ainsi prescrit l’organisation d’élections à un cycle régulier : La première Commission électorale mise sur pied a été la Commission Nationale d’Organisation du Référendum Constitutionnel, créée en mars 1991. Elle a eu pour mission l’organisation du référendum portant sur l’adoption de la Constitution. La particularité de cette Commission est qu’elle était placée sous l’autorité directe du Ministre en charge…

Read More

Introduction du vaccin anti Covid-19 au Burkina Faso : L’imprudence du gouvernement

Dans cette tribune, l’abbé Jean Emmanuel KONVOLBO interpelle les autorités politiques et l’opinion publique sur l’opportunité de la vaccination contre le COVID-19. Quelle est l’opportunité d’un tel vaccin dans notre pays ? Peut-on faire confiance à l’OMS et aux gouvernements occidentaux ? Quelle est la fiabilité d’un vaccin développé à une vitesse supersonique ? Autant de questions qu’il pose et analyse. Introduction Deux souris de laboratoire discutent : T’es-tu fais vacciné contre la Covid-19 ? L’autre répond : Tu es fou ? Ils n’ont pas encore terminé l’expérimentation sur les humains.Depuis l’apparition de la maladie, le projet…

Read More

« Danse sur la fourmilière » : Réduire les capacités de nuisance des terroristes

« Danse sur la fourmilière ». Ainsi est intitulée la nouvelle opération du G5 Sahel soutenue par la force Barkhane. Elle a pour objectif de réduire la liberté de mouvement des Groupes Armés Terroristes et de détruire leurs plots logistiques. Elle s’inscrit dans le cadre de l’opération SAMA menée par la force conjointe du G5 Sahel et conduite en coordination avec l’opération Éclipse. Au Burkina Faso, le Chef d’État-Major Général des Armées, le Général Moise Minungou et le commandant de la force Barkhane ont effectué une visite le 16 janvier 2021 pour…

Read More

« Il faut limiter l’expropriation du continent africain par des trafics de tous genres »

Sur fond d’insécurité croissante, l’analyste Barah Mikaïl prévient contre un « accaparement » des ressources « par des Etats mus par leurs considérations propres ». L’extension de la zone d’instabilité et d’insécurité qui prévaut dans la zone saharo-sahélienne fut au centre du déploiement par la France, depuis 2014, de ses capacités au sein du G5 Sahel. Cette plateforme réunit le Burkina Faso, le Niger, le Mali, la Mauritanie et le Tchad, aux fins officielles de faire un peu de développement et beaucoup de lutte contre le radicalisme et le terrorisme. Ces…

Read More