Musique : A la rencontre de Nourat, l’artiste qui chante « Burkina Soldats »

La musique live, c’est son domaine de prédilection. Avec son groupe « Les lions », elle égaie le public fan de reggae à chaque occasion. Dernièrement, elle a produit un single pour soutenir les forces de défense et de sécurité dans la leur noble combat contre le terrorisme. Elle, c’est Nourat. Le lundi 25 novembre 2019, elle nous a accordé une interview. Entretien ! Lefaso.net : Qui est Nourat ? Nourat, à l’état civil, c’est Zoma Wendgouda Honorine. Je suis originaire de Koudougou. Je suis une artiste musicienne. Pourquoi vous avez choisi de faire la…

Read More

Burkina : le REN LAC dénonce une gestion « anarchique » du foncier

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a dénoncé jeudi une gestion « anarchique » du foncier au Burkina. L’annonce a été faite au cours de la 14e édition des Journées nationales du refus de la Corruption (JNRC) qui s’est tenue à Ouagadougou. « Au regard de la situation sécuritaire, qui fait déplacer plusieurs personnes et qui sème le trouble au sein de la population cette gestion anarchique du foncier pourrait accélérer ou anticiper à une nouvelle crie sociale et pour empêcher cette crise nous interpellons l’État à retirer ces terres inégales…

Read More

Les femmes font-elles l’amour par amour uniquement ?

Si l’on imagine le sexe féminin comme un nid que le pénis va visiter pour y faire sa place et laisser son empreinte, on comprend mieux que la femme, plus que l’homme, ait besoin d’établir une relation de confiance. Rien de tel, donc, que la tendresse, et plus encore l’amour et la curieuse idée de connaître l’autre parfaitement au nom de ce sentiment, pour se sentir en sécurité à la perspective du coït. S’ajoute à cela l’interdit séculaire du désir féminin, suspecté d’être vorace et insatiable. La société s’est appliquée…

Read More

Burkina Faso: De nouvelles taxes imposées aux populations

Communiqué de monsieur le directeur général des impôts Il est porté à l’attention des sociétés de navigation aérienne de transport public, des agences de voyage et de toutes structures de vente de titres de transport aérien que pour compter du 1er janvier 2019. l’article 344 du code général des Impôts fixe le montant du prélèvement sur les billets d’avion à: quarante mille (40 000) francs CFA par passager embarquant en classe affaires et autres ; vingt mille (20 000) francs CFA par passager embarquant en classe économique. A partir de cette…

Read More

Tragédie sécuritaire, GOLO Amadou aux Burkinabè de Côte d’Ivoire : ‘’Si vous votez le MPP en 2020, vos parents au pays vont vous trouver ici’’

C’est avec beaucoup d’amertume que le délégué général de la sous-section de l’UPC du quartier de Koumassi, cité Houphoüet-BOIGNY, et Secrétaire national chargé de la jeunesse, GOLO Amadou se prononçait ce Dimanche 22 Septembre 2019 sur ce qu’on pourrait qualifier de dérives dans la gestion du pouvoir par le MPP au Burkina Faso. A l’occasion de la traditionnelle rencontre de concertation mensuelle de sa sous-section, GOLO Amadou est longuement revenu sur ‘’l’exclusion’’ dont seront victimes, selon lui, des millions de ressortissants Burkinabè, installés en Côte d’Ivoire et ailleurs dans le…

Read More

Burkina Faso: Le Président Kaboré demande le soutien d’un trio d’hommes d’affaires burkinabè

A l’approche de la présidentielle de novembre 2020, le chef le chef de l’Etat ne compte plus que sur un carré de fidèles. Début septembre Roch Marc Christian Kaboré a missionné plusieurs de ses ministres pour mener de premières opé- rations de précampagne. Dans le Nord, en proie à une insécurité croissante, il a ainsi demandé à son ministre de la défense, Chérif Sy de communiquer sur le « retour de l’Etat » dans la région.Un message adressé par ailleurs à son fidèle ministre des affaires étrangères, Alpha Barry. L’ancien journaliste doit…

Read More

An 2 du décès de Salif Diallo : Le MPP se souvient de son ancien président

Le Mouvement du peuple pour le progrès se souvient de son ancien président, Salif Diallo, à l’occasion du deuxième anniversaire de son décès. Outre le message de Simon Compaoré, président par intérim du parti, des activités sont prévues pour marquer cette date. Salif Diallo, voilà deux ans déjà que tu nous as quitté, répondant ainsi à l’appel de la Providence. 19 août 2017-19 août 2019, le temps continue sa marche irréversible vers l’avant et rappelant cependant de façon cyclique qu’aux aurores d’un 19 août 2017 notre camarade et président du MPP…

Read More

Retour des réfugiés politiques: Zéphirin Diabré donne de la voix

Pour Zéphirin Diabré, quand on parle du retour des réfugiés pour fait politique au Burkina Faso, il y a plusieurs qui posent la question de savoir « qui les a chassés ? », « ne connaissent-ils pas la route de Ouagadougou ». Selon lui, ceux-ci tiennent ces propos sans se mettre à la place des personnes concernées. Il poursuit en ces termes : « à supposer que l’ancien président décide de prendre l’avion et atterrir à Ouagadougou, quelles seront les conséquences politiques. Seront-elles faciles à gérer ? ».Radars Info Burkina

Read More

Visite inopinée de trois éléments de la Sureté nationale à radio liberté ?

Ce mardi 06 août 2019, trois individus se présentant comme étant des agents de la sureté nationale ont sillonné le siège de Radio Liberté. Selon leurs dires rapportés par la secrétaire de la radio, ils étaient à la recherche d’un certain Sawadogo. Proposition leur a été faite de les introduire auprès des promoteurs de la radio que sont les responsables du MBDHP pour plus d’informations. Visiblement étonnés d’apprendre que la radio appartient à cette structure, les individus en question n’ont pas trouvé la démarche nécessaire après échanges téléphoniques ont-ils dit,…

Read More

Déplacés réfugiés à Pissila (Sanmatenga) : « Nous ne voulons pas être des éternels assistés »

Ils sont nombreux, les Burkinabè à avoir abandonné villages, biens et activités pour des endroits plus sécurisés, suite aux attaques terroristes. Dépaysés, ces déplacés qui survivent grâce aux actions de bonnes volontés, ne souhaitent qu’une chose : retrouver leur sécurité d’antan. C’est le triste sort des déplacés réfugiés à Pissila, dans le Sanmatenga. « Maman, j’ai faim », insiste le petit Issa, originaire du village de Kiemna-yarcé, localité située à environ 17 km de Pissila. Issa tend un plat à sa mère Maïmouna, qui s’attèle à préparer du tô. À la date du…

Read More