Niger-Bénin :Une pirogue avec des commerçants béninois à bord coule, au moins 40 disparus

Une pirogue transportant une centaine de commerçants béninois et nigérien , a sombré dans les eaux du fleuve Niger . Si 60 personnes ont pu être sauvées , 43 autres sont portés disparues , selon des sources locales . Le naufrage s’est produit mercredi vers 06H00 (O5H00 GMT) sur le fleuve Niger, à la frontière entre le Bénin et le Niger . Selon les informations , la pirogue « surchargée » transportait une importante cargaison de céréales, en plus des 100 passagers et avait quitté la localité béninoise de Gorou-Béri…

Lire la suite

Donald Trump va déclarer « l’urgence nationale » pour construire son mur

Le compromis, approuvé jeudi par le Congrès, ne prévoit qu’un quart du budget réclamé par le président américain pour la construction d’un mur à la frontière mexicaine. C’était sa grande promesse de campagne: « Construisez le mur ». Après deux ans à la Maison Blanche, Donald Trump est sur le point d’y parvenir. Le président américain a annoncé jeudi vouloir déclarer « l’urgence nationale » pour construire ce mur à la frontière mexicaine.  Le président veut « mettre fin à la crise de sécurité nationale et humanitaire à la frontière », a justifié Sarah Sanders, porte-parole de la…

Lire la suite

Eric Drouet, figure controversée des gilets jaunes, devant le tribunal ce vendredi

Le médiatique chauffeur routier de Melun comparaît pour avoir organisé une manifestation illégale début janvier à Paris. Lui assure que ce n’était « qu’un rendez-vous au restaurant ». Il risque jusqu’à six mois d’emprisonnement et 7.500 euros d’amende. Après le populaire ancien boxeur Christophe Dettinger, c’est au tour d’Éric Drouet de se présenter devant les juges. Il est convoqué devant le tribunal correctionnel de Paris ce vendredi, dès 9 heures, pour « organisation d’une manifestation sans autorisation préalable », début janvier dernier à quelques pas de l’Élysée. Ce médiatique chauffeur routier de Melun avait alors…

Lire la suite

Présidentielle au Sénégal : Abdoulaye Wade persiste dans sa stratégie incendiaire

Arrivé il y a une semaine dans la capitale sénégalaise, l’ancien président sénégalais a multiplié les rencontres avec des représentants de l’opposition. Mais mercredi soir, Abdoulaye Wade a réitéré ses appels à attaquer les bureaux de vote pour empêcher la tenue de la présidentielle. La rumeur s’est répandue via un tweet de Bougane Guèye Dany, candidat du mouvement Gueum Sa Bopp, recalé à l’épreuve des parrainages et désormais soutien d’Idrissa Seck. « L’ancien président [Abdoulaye Wade] reconsidère sa position sur la présidentielle du 24 février », a-t-il écrit le 13…

Lire la suite

Vingt-sept Gardiens de la révolution tués lors d’un attentat-suicide en Iran

Vingt-sept Gardiens de la révolution ont péri dans un attentat-suicide perpétré, mercredi, dans le sud-est de l’Iran. Corps d’élite de l’armée, ils sont un pilier de la République islamique. Vingt-sept Gardiens de la révolutioes ont été tués, mercredi 13 février, dans un attentat-suicide, dans le sud-est de l’Iran, contre un bus transportant des Gardiens de la révolution, a indiqué dans un communiqué cette armée d’élite de la République islamique. Plusieurs autres membres des gardiens de la Révolution, corps placé sous le contrôle direct du Guide suprême et l’un des piliers de la théocratie iranienne,ont également été…

Lire la suite

Côte d’Ivoire-Libération d’Alain Lobognon : un cadeau pour plaire à Macron ?

Condamné en première instance pour « divulgation de fausses nouvelles et incitation à la haine », le député pro-Soro Alain Lobognon a été condamné mercrecdi à six mois de prison avec sursis. Il a aussitôt été libéré. Une décision qui semble en lien avec les retrouvailles à Paris dans deux jours entre les présidents français et ivoirien. Mis sous mandat de dépôt le 15 janvier dernier, le député Alain Lobognon, proche de l’ancien président de l’Assemblée nationale et chef rébelle, Guillaume Soro avait été incarcéré à la Maison d’arrêt et…

Lire la suite

Élections au Nigeria : le convoi d’un gouverneur attaqué par Boko Haram (sources sécuritaires)

Le convoi militaire du gouverneur de l’Etat du Borno, dans le nord-est du Nigeria a été attaqué par des combattants du groupe jihadiste Boko Haram, faisant quatre morts dont deux soldats, quelques jours avant les élections générales, a-t-on appris mercredi de sources sécuritaires. “Nous avons été la cible d’une lourde attaque menée par Boko Haram, aux alentours de 18h30 (17h30 GMT)” mardi soir, a rapporté un milicien qui combat aux côtés de l’armée nigériane. “Le gouverneur (de l’Etat du Borno) était déjà passé, quand ils ont tiré sur les voitures en…

Lire la suite

Venezuela: Guaido défie Maduro et annonce l’entrée de l’aide le 23 février

L’opposant Juan Guaido a annoncé que l’aide d’urgence américaine entrerait le 23 février au Venezuela malgré le refus du président Nicolas Maduro qui, niant toute famine dans son pays, la considère comme une première étape avant une intervention militaire. « Le 23 février, ce sera le jour où l’aide humanitaire entrera au Venezuela », a lancé mardi Juan Guaido, reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays, devant une foule de partisans rassemblés dans un quartier à l’est de Caracas. « L’aide humanitaire va entrer au Venezuela, c’est sûr! Car l’usurpateur n’aura pas…

Lire la suite

Sénégal : débat inédit entre les candidats à la présidentielle… sans Macky Sall

Pour la première fois dans l’histoire électorale du Sénégal, les candidats d’une élection présidentielle se retrouveront sur un même plateau pour confronter les différents axes majeurs de leurs programmes de campagne. L’initiative partie des réseaux sociaux, prendra forme le jeudi 21 février en simultané sur une chaîne de télévision, une radio et un site internet. Mais ce sera sans le président sortant Macky Sall. Jeudi 21 février, tous les regards au Sénégal seront probablement braqués sur la chaîne de télévision 2STV, la station FM IRadio et le site web Seneweb.…

Lire la suite

Sénégal : arrestations et saisie d’armes après des violences électorales mortelles

La gendarmerie sénégalaise a arrêté plus de 20 personnes et saisi des armes après la mort lundi de partisans du parti au pouvoir dans des heurts avec ceux de l’opposition, à moins de deux semaines de l‘élection présidentielle, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Les heurts à Tambacounda, à 420 km à l’est de Dakar, entre partisans du président Macky Sall et d’Issa Sall, candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR), proche de la mouvance religieuse, ont fait au moins deux morts, les premiers signalés dans des violences…

Lire la suite