Société des Mine de Bélahouro (SMB-SA): Les employés remontés contre le ministre des mines plus que déterminés à défendre leurs intérets

Lettre ouverte à Monsieur le Ministre des Mines  et des Carrières, Monsieur le Ministre, nous venons par la présente pour vous informer que nous, employés de la Société des Mine de Bélahouro (SMB-SA), suivons l’évolution de la situation qui nous lie à la SMB dont les activités de productions sont arrêtées depuis le 8 mai 2017. Compte tenu du fait que le dossier est déjà connu, nous allons faire l’économie de la genèse. Nous vous informons que nous allons défendre nos droits légaux jusqu’à ce que justice soit rendue. Nous…

Lire la suite

Reconnaissance internationale : EBOMAF doublement distinguée au Niger et au Sénégal

Le savoir-faire de EBOMAF ne cesse d’être reconnu au-delà des frontières. Cette « fierté entrepreneuriale au Burkina Faso et en Afrique » a été saluée à sa juste valeur, le 8 juillet à Niamey au Niger, avec le « Prix de l’Afro-optimisme » et le 9 juillet à Dakar au Sénégal, avec un trophée récompensant « ses efforts inestimables en faveur de l’économie burkinabè et africaine ». Ces deux distinctions viennent conforter le Président-Directeur Général, Mahamadou Bonkoungou, dans son élan de prendre une part active à l’essor socio-économique du continent.  Le jubilé de Perle (30 ans)…

Lire la suite

CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place « le plus tôt possible »

Le Président ivoirien Alassane OUATTARA, s’est entretenu, ce mardi 09 juillet 2019, avec son homologue français, Emmanuel MACRON, au Palais de l’Elysée. Les échanges ont porté sur la coopération bilatérale entre la Côte d’Ivoire et la France ainsi que sur les questions régionales, continentales et internationales. Au terme de l’entretien, Alassane OUATTARA a salué l’excellence des relations entre la Côte d’Ivoire et la France et souligné la volonté des deux Gouvernements d’œuvrer à leur consolidation et leur renforcement dans tous les domaines en mettant un accent particulier sur l’accélération de…

Lire la suite

Stock de manganèse de Tambao : Une vente sous contrôle judiciaire

Le Ministère des Mines et des Carrières informe les populations burkinabè en général, celles riveraines de la mine de manganèse de Tambao en particulier, qu’une opération d’enlèvement et de transport du minerai s’effectue. Cette opération d’exportation fait suite à une vente sous contrôle judiciaire du tribunal de commerce de Ouagadougou, suivant ordonnance n° 2018-070 du 5 février 2018. La vente a été conclue avec la société MDS Limited et porte sur 40 000 tonnes de manganèse dont 23 000 stockés sur le site de Tambao et 17 000 à Kaya.…

Lire la suite

RDC: EBOMAF en prospection pour l’urbanisation de Kinshasa

Le groupe EBOMAF (Bokoungou Mahamadou et Famille), une firme enttreprise spécialisée dans la construction, voudrait offrir ses services pour réaliser le programme d’urbanisation de la ville de Kinshasa. Bokoungou Mahamadou, Président d u Groupe Ebomaf a présenté cette offre au gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka ce mercredi 6 juin dans le cadre de la coopération sud-sud.  Le Groupe Ebomaf  et ses partenaires européens se sont dits prêts  à entamer les travaux d’urbanisation de la capitale dès la signature avec le nouvel exécutif provincial. Elle a également rassuré Gentiny Ngobila qu’elle dispose …

Lire la suite

Le Nicaragua, une nouvelle puissance sur le marché mondial du cigare

Au milieu de rangées de plants d’un vert étincelant dans le nord-ouest du Nicaragua, des ouvriers récoltent soigneusement le tabac, « plante merveilleuse » à l’origine de cigares réputés qui font du pays centraméricain une nouvelle puissance sur ce marché. De décembre à mai, des centaines d’ouvriers s’affairent dans les champs d’Esteli, une ville de 110.000 habitants nichée à 800 mètres d’altitude, pour recueillir et trier les feuilles de tabac que des femmes pendent ensuite par milliers dans les séchoirs. Esteli est le berceau de l’industrie du tabac au Nicaragua. Plus de…

Lire la suite

CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

La Commission de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a organisé, les 17 et 18 juin 2019 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, la réunion du Comité ministériel sur le programme de la monnaie unique de la CEDEAO. « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique ». Foi du ministre ivoirien de l’Economie et des finances, Adama Koné. Il a fait cette déclaration lors de la réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales des quinze pays de la CEDEAO, les 17 et 18 juin…

Lire la suite

Hausse des IDE en Afrique

L’Afrique est attrayante pour les investissements.C’est le principal enseignemnt du rapport 2018 du « World Investment Report » publié le 12 juin par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED). Contrairement à la tendance à la baisse observée à l’échelle mondiale (-13%), les investissements directs étrangers (IDE) ont progressé de 11 % en Afrique en 2018, pour s’établir à 46 milliards de dollars. « La hausse de la demande et des prix de certains produits de base ainsi que la croissance des investissements non liés…

Lire la suite

LONAB: Il faut arrêter « le pillage à ciel ouvert »

A SEM. Roch Marc Christian KABORE Président du Faso, Chef de l’Etat Objet : La mal gouvernance à la Loterie Nationale Burkinabè (LONAB ): L’arrosoir de la République va tomber la République Excellence Monsieur le Président du Faso Nous voudrions nous référer à notre lettre ouverte qui vous a été adressée le 26 décembre 2018, par laquelle nous attirions votre très haute attention sur la mal gouvernance en cours à la Loterie Nationale Burkinabè (LONAB) en vous proposant des corrections et des mesures à prendre pour sauver l’entreprise et appliquer l’équité et la…

Lire la suite

Filière coton : le gouvernement octroie une subvention de 11,331 milliard de FCFA pour l’apurement des impayés internes des producteurs

Dans l’optique d’accorder un accompagnement supplémentaire aux producteurs au titre de la campagne cotonnière 2019/2020, le gouvernement a décidé d’octroyer une subvention de 11,331 milliard de FCFA en vue de l’apurement des impayés internes des producteurs enregistrés au titre des campagnes 2017-2018 et 2018-2019, a souligné dans un message Harouna Kaboré, président du comité de haut niveau du suivi de la relance de la production cotonnière du Burkina Faso. Le ministre indique que suite à l’adoption d’un rapport par le gouvernement, les prix de cession des intrants agricoles de la…

Lire la suite