Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso

Promoteur de la « Médaille Thomas Sankara de l’invention et de l’innovation », Boubacar Bara, burkinabè résidant en Allemagne, vient de lancer le concept des cartes « Legacy of humanity », des cartes à jouer avec des images touristiques du Burkina. Nous l’avons rencontré en ligne pour découvrir son initiative. Lefaso.net : Qu’est-ce que les cartes Burkina Tourism ? Ce sont 32 jeux de cartes comme ceux du poker avec pour motifs les lieux touristiques du Burkina Faso, très bien mis en relief et expliqués en Français, Anglais et Allemand. Lefaso.net : Comment vous est venue cette…

Read More

Musique: “je prépare la sortie d’un nouvel album le 03 avril prochain, avec des sonorités très variées”, dixit Basic Soul, artiste-musicien burkinabè

Après un passage à vide, le monde du rap est de nouveau en plein essor au Burkina Faso. Pour en parler, nous avons reçu dans nos locaux, l’artiste-musicien Basic Soul, l’un des précurseurs de ce style musical dans le pays. Ce fut également l’occasion de parler de sa carrière, ainsi que de son nouvel album dont la sortie est prévue pour le 03 avril prochain. De son vrai nom Souleymane Ouédraogo, Basic Soul est un artiste-musicien burkinabè, évoluant dans le style rap. Il fait d’ailleurs partie de ceux par qui…

Read More

Ouagadougou : Dans l’univers des amoureuses des «dreadlocks »

A Ouagadougou, les femmes s’intéressent de plus en plus aux « dreadlocks ». Plusieurs salons de coiffure se son spécialisés dans cette manière d’arranger les cheveux. Autrefois réservés aux hommes, les « dreadlocks » ne semblent plus être que leur seul apanage. Immersion. Mardi 26 janvier 2021. Nous sommes au salon de coiffure « Asma zone » sis au quartier de Dapoya de Ouagadougou. Arrivée dans ce salon aux environs de 10h, une cliente s’attèle à se faire des dreadlocks par deux employés. Nous découvrons à première vue  que les dreadlocks peuvent…

Read More

Dédicace de livre: Yacouba Dramé exprime ” la colère de sa plume”

L’étudiant Yacouba Dramé a dédicacé, son tout premier ouvrage intitulé ” les pleurs d’une plume révoltée”. À travers une belle personnification, il exprime par le titre de son recueil la colère de sa plume et la force transcendantale de celle-ci. La cérémonie officielle est intervenue ce samedi 13 février 2021 à Ouagadougou en présence des hommes de lettres, amis et proches. Étudiant en deuxième année de philosophie à l’Université Joseph Ki-Zerbo, Yacouba Dramé vient de mettre dans la bibliothèque, son tout premier ouvrage intitulé ” les pleurs d’une plume révoltée”.…

Read More

Culture : « La situation du cinéma aujourd’hui, c’est comme si on tombait du 50e étage », Evariste Pooda, directeur du cinéma et de l’audiovisuel

Depuis 1960, le Burkina Faso a amorcé une dynamique dans la production cinématographique et audiovisuelle. Le pays demeure en Afrique comme une référence du 7e art. Malheureusement, aujourd’hui le pays des hommes intègres est l’ombre de lui-même en matière de performance. Pourtant, une direction générale est dédiée au secteur. Le mardi 9 février 2021, Lefaso.net a échangé sur cet état de fait avec le directeur général du cinéma et de l’audiovisuel, Evariste Pooda. Interview ! Lefaso.net : Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Lefaso.net ? Evariste Pooda : Je suis professeur certifié de Français…

Read More

Musique : L’artiste rappeur Amzy dédicace « ma mission « , son deuxième album

L’artiste rappeur Amzy a dédicacé le vendredi 5 février 2021, son deuxième album. Il est intitulé « ma mission ». L’opus comporte 12 titres et est un appel à un engagement citoyen et à la responsabilité commune. C’est au grand marché de Ouagadougou que l’artiste Amzy a présenté sa nouvelle production discographique. Devant les journalistes et un public conquis à sa cause, Amzy a déballé la composition musicale de son œuvre. L’album est composé de 12 titres. Il est chanté en Mooré, en Français et Anglais. Selon l’artiste, sa production comporte des…

Read More

Report du Fespaco 2021 : Les responsables hôteliers déçus de la décision

Prévue se tenir du 27 février au 6 mars 2021, la 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a été reportée par le Conseil des ministres du 29 janvier 2021. Au niveau des établissements hôteliers, c’est la déception. A la question de savoir quels sont les désagréments qu’engendre le report de la 27e édition du FESPACO, deux responsables d’hôtels à Ouagadougou répondent : Jean Richmond Bosco (Manger qualité de l’hôtel SONIA) : C’est vrai que le FESPACO qui avait été programmé du 27 février au…

Read More

Report du FESPACO 2021 : « Il est toujours bon d’aller plus vite que possible, aussi lentement que nécessaire », Alex Moussa Sawadogo, délégué général du FESPACO

La 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) prévue du 27 février au 6 mars 2021 ne pourra se tenir à bonnes dates. Et pour cause, le gouvernement burkinabè a décidé lors du Conseil des ministres du vendredi 29 janvier 2021 de son report. Cependant avec le gap financier que connait le comité d’organisation, Lefaso.net est allé à la rencontre du délégué général du FESPACO, Alex Moussa Sawadogo, pour avoir les raisons de ce report et les désagréments que cela engendre. Lefaso.net : Comment…

Read More

Burkina Faso : Le général Tchoutchoubatchou, une étoile montante du web humour

Keré Abdoul alias le Général Tchoutchoubatchou, est un web humoriste burkinabè. Née en 1995 en Côte d’Ivoire, le jeune humoriste est titulaire d’une licence en géographie. Il s’est fait une renommée chez les amoureux de l’humour sur les réseaux sociaux et s’est construit son monde à lui. Pour mieux  connaitre  la vie de la Star montante du web humour, Burkina 24 est allé à sa rencontre le 25 janvier 2021. Burkina 24 : Pourquoi avoir choisi de faire l’humour et non la géographie ? Le général Tchoutchoubatchou : C’est d’abord par passion.…

Read More

Burkina : Ce qui sous-entend le report du FESPACO

La 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) est reportée à une date ultérieure. C’est l’une des principales décisions prises par le Conseil des ministres du vendredi 29 janvier 2021. « Le Conseil des ministres burkinabè a adopté la décision de reporter la tenue du Fespaco à une date ultérieure ». C’est en ces termes que le porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura, a informé l’opinion nationale et internationale du report de ce grand rendez-vous continental du 7e art. Ce report s’explique selon lui par la…

Read More