Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

Dans son communiqué, le ministre d’État, Moumina Chériff Sy, a, au nom du gouvernement, présenté ses condoléances aux familles endeuillées suite aux attaques terroristes perpétrées contre la ville de Arbinda et des villages environnants, dans la nuit du 9 juin 2019. Il a par ailleurs souhaité un prompt rétablissement aux blessés.Face à ce drame, les Forces armées nationales ont déclenché une vaste opération de ratissage et de sécurisation de la zone. Et au ministre d’État d’inviter la population au calme et à dénoncer tout cas suspect. lefaso.net

Lire la suite

Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat-major général des armées reconnait l’engagement de ses hommes et les félicite

Dans l’adresse ci-dessous, le Général de Brigade Moise Mningou, Chef d’Etat-Major Général des Armées, témoigne sa satisfaction aux troupes pour leur engagement sur le terrain. Il n’a pas manqué de féliciter et de les encourager à rester soudés et vigilants face aux adversités pour plus de succès. Lisons plutôt. « Depuis l’année 2016 le Burkina Faso fait l’objet d’attaques barbares et lâches perpétuées par les Groupes Armés Terroristes. Face à cette agression, vous avez toujours su répondre présents à l’appel du devoir pour lequel nous nous sommes engagés sous le drapeau…

Lire la suite

Arbinda : Encore des morts suite à une attaque terroriste

( Arbinda, Dimanche, 9 Juin 2019) . Des individus armés ont ouvert le feu, aux environs de 17h, jour du marché de la localité, faisant plus d’une dizaine de morts. L’information a été donnée par une source locale, et confirmée par des contacts concordants. Les assaillants dans leur fuite, auraient ouvert également le feu sur un site d’orpaillage, dans les environs de Koutougou, une commune située à peu près 30 km d’Arbinda. La commune d’Arbinda est située dans la région du Sahel, à 90 km de Djibo , chef-lieu de…

Lire la suite

Moumina Cheriff Sy: « Je remets en question les motivations de la France, … Mon sentiment personnel est que le G5 ne peut pas réussir »

Au stade Ellis Park en Afrique du Sud, alors qu’il observait l’inauguration du président Cyril Ramaphosa, alors qu’il observait les avions de chasse hurler au-dessus de sa tête, et que des rangs bien formés de soldats de la Force de défense nationale sud-africaine défilaient, le ministre de la Défense du Burkina Faso ne pouvait s’empêcher de penser peut être une meilleure utilisation de la puissance militaire de l’Afrique du Sud. «Cela me fait mal de penser qu’un pays comme l’Afrique du Sud pourrait nous aider», a déclaré Moumina Cheriff Sy,…

Lire la suite

Nord Burkina : Vaste opération militaire conjointe franco-burkinabè

Du 20 mai au 3 juin 2019, la force française Barkhane et des troupes burkinabè ont mené une opération conjointe dans le Nord du Burkina. C’est une première et ce communiqué de presse nous en dit plus. POINT DE SITUATION DU 31 MAI AU 6 JUIN 2019 Situation du théâtre Barkhane poursuit son effort dans la région du Liptako-Gourma, par le biais d’opérations, d’actions au profit de la population, et en appuyant les forces partenaires. Ainsi, du 20 mai au 3 juin, le groupement tactique désert « Richelieu » a été engagé…

Lire la suite

G5 Sahel: «On va dans le mur» selon le Général Clément-Bollée

« Au Sahel, arrêtons le massacre », écrit le général Clément-Bollée dans sa dernière tribune. L’officier français à la retraite a commandé notamment l’opération Licorne en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, il est consultant international en matière de sécurité. Il porte un diagnostic très sévère sur le dispositif Barkhane et sur le G5 Sahel. « On va dans le mur », dit-il. Bruno Clément-Bollée répond aux questions de Christophe Boisbouvier. RFI : Au Sahel, vous parlez de « descente aux enfers ». Est-ce que vous n’y allez pas un peu fort ? Bruno Clément–Bollée : Je trouve que le bilan est de plus…

Lire la suite

Le Burkina Faso en guerre contre les djihadistes

Les attaques récentes contre les églises du nord du pays sont probablement le fait de djihadistes dont les activités se développent dans la région. Pourtant, une opération militaire vise à contenir cette menace. Le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Alpha Barry, a affirmé que la lutte contre le terrorisme est devenue un combat « pour la survie même » de la région du Sahel, qui comprend le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, la Mauritanie et le Niger. Rien qu’au Burkina Faso, les djihadistes ont forcé 100 000 personnes à…

Lire la suite

Bartiebougou dans l’Est du Burkina: Les examens n’auront pas lieu!

Bartiébougou est une commune de la région de l’Est située dans la province de Komondjari. Après l’incendie dans la nuit du 06 au 07 Septembre 2018 du poste forestier, de la mairie et de la résidence du préfet (préfecture), les autorités administratives locales ont tous déménagé au haut commissariat de la province à Gayéri. Aucune école ne s’est donc ouverte dans cette commune au cours de cette année scolaire 2018-2019. Par conséquent, cette année sera blanche pour les élèves de Bartiebougou. Les examens de fin d’année n’auront donc pas lieu. L’autorité de…

Lire la suite

Kossi( Barani): Deux mosquées visitées par une quinzaine d’ individus armés à bord d’un tricycle dans les villages de Kinsèrè et de wéréssé.

Ce vendredi 31 mai 2019, une quinzaine d’individus armés, » cagoulés « avec des tenues militaires comparables à celles de l’armée malienne ont encerclé les mosquées de Kinsèrè et de Wéréssé .L’opération a eu lieu après la prière du vendredi pendant que la majorité des fidèles avaient déjà déserté les lieux.Après les minutieuses fouilles ,ces malfrats ont passé un message  » Ils se disent être venus chercher les dozos et les FDS « .Après cette immersion ,ils sont repartis vers le village de Soa supposé être leur base arrière.La population est actuellement sur le…

Lire la suite

Mali-Burkina Faso: retour sur l’opération qui a permis de libérer les otages enlevés au Benin

Drones de surveillance, hélicoptères de combats, avions de chasse F-16, avions de largage des parachutistes, plusieurs dizaines des membres des forces spéciales…Retour sur cette opération qui avait eu lieu à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso et qui a permis la libération de quatre otages après plusieurs jours de localisation. Depuis l’enlèvement de deux touristes français le 1er mai dernier au parc national de la Pendjari au Benin, les recherches se sont accélérées et les services des renseignements américains avaient collaboré avec leurs homologues français pour trouver les otages.…

Lire la suite