Canal + Burkina : 50 poches de sang pour sauver des vies

Canal + Burkina a organisé une journée de don de sang à Ouagadougou, ce jeudi 16 juillet 2020. Cette initiative qui n’est pas à sa première, est une contribution de la filiale du Groupe Bolloré, visant à sauver des vies et encourager les donneurs du Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) du Centre.

Canal + Burkina a respecté la coutume cette année également en invitant ses collaborateurs à une journée de collecte de sang. Cette opération qui est désormais inscrite dans l’agenda de l’entreprise vient de connaître sa 3ème édition.

Pour Bernard Saba, Responsable du développement commercial à Canal + Burkina, l’opération va se dérouler pratiquement dans toutes les régions du pays. « Nous avons 6 secteurs au Burkina et dans chaque secteur nous aurons aussi cette même cérémonie de don de sang », a-t-il ajouté.

« C’est vraiment le moment parce que là on sait que c’est la grande période du paludisme. Il faut vraiment soulager ces personnes malades qui ont très souvent besoin de sang. Ceux qui peuvent vraiment le faire, c’est un acte salutaire », a lancé Bernard Saba.

« Je donne mon sang et pour le faire il faut être en bonne santé »

La particularité de la 3ème édition du don de sang est l’intégration des Techniciens agréés (TA) pour la collecte. Ces TA sont des prestataires de Canal + qui interviennent sur le terrain aux côtés des abonnés en vue d’apporter des réponses promptes et satisfaisantes.

Faouzétou Ouédraogo est un Agent de Canal + Burkina. Elle a indiqué que de partout les gens ont besoin de sang chaque jour, d’où sa motivation à contribuer à sauver des vies en donnant un peu de son sang. « C’est un acte noble pour moi de donner mon sang parce que je peux être aussi dans le besoin un jour. Depuis 2 ans, je donne mon sang et pour le faire il faut être en bonne santé avant tout », a-t-elle ajouté.

Yaya Niata, infirmier au CRTS basé à Tengandogo, s’est dit réjoui de cette démarche renouvelée de Canal + Burkina. Il a noté que l’initiative du jour va permettre de collecter 50 poches de sang au profit des malades en attente dans les structures sanitaires publiques et privées.

Bernard Saba, Responsable du développement commercial à Canal + Burkina

« Nous collectons gratuitement et nous donnons gratuitement le sang,  le sang ne se vend pas en pharmacie. De ce fait nous invitons les autres structures publiques, privées et parapubliques à emboîter le pas de Canal + Burkina, en ces moments où le sang est beaucoup sollicité dans les structures sanitaires »,  a précisé Yaya Niata.

Canal + Burkina se veut plus proche de sa clientèle en faisant de la qualité et l’innovation son fer de lance. Pour faire profiter cette clientèle de ses offres et services, les points de vente ou boutiques Canal + en collaboration avec les TA travaillent à quotidien à développer de nouvelles stratégies en mettant toujours la satisfaction du client au centre pour l’atteinte des objectifs.

Issa Cyrille YELEMOU

Pour Burkina 24

Related posts

Leave a Comment