CAN Égypte 2019 : Les stars recalées de la CAN

Du 21 juin au 15 juillet 2019, le continent africain vibrera au rythme du football. Ainsi, 24 équipes partiront à la succession des Lions indomptables du Cameroun, vainqueur de la dernière édition de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN). Si les amoureux du ballon rond auront l’occasion de voir les stars comme Mohamed Salah, Sadio Mané, Riyad Mahrez, plusieurs joueurs emblématiques du continent vont suivre la compétition à la maison. De l’élimination de leur pays à la non-sélection ou la mésentente avec leur sélectionneur, en passant par les blessures, tour d’horizon des stars qui ne participeront pas à la CAN 2019.

Pierre-Emerick Aubameyang, le Gabonais, a réalisé une excellente saison en inscrivant 32 buts en 52 matches avec son club Arsenal cette saison. Cependant, le ballon d’or africain 2015 n’a pas la même réussite avec les Panthères. Éliminé de la CAN dès le premier tour en 2015 et 2017, Aubameyang ne prendra tout simplement pas part à cette édition 2019 en Égypte. Son équipe n’a pas pu se qualifier pour l’expédition égyptienne après avoir fait un nul (1-1) contre le Burundi en mars dernier.

Pour mettre fin à sa carrière, Emmanuel Adebayor se serait bien vu participer à une dernière CAN avec le Togo après quatre participations. Après avoir égalisé contre le Bénin, l’attaquant du club turc du Başakşehir FK avait des raisons d’espérer visiter les pyramides, mais les Éperviers se sont finalement inclinés 2-1 et ont vu leur rêve de CAN s’envoler.

Vincent Aboubaka a été le héros de tout le peuple camerounais en 2017 en inscrivant le but de la victoire en finale de la CAN au Gabon. Victime d’une rupture du ligament croisé le 28 septembre dernier, l’attaquant du FC Porto a été éloigné des terrains pendant de longs mois et a contracté une blessure musculaire fin mai. Pas encore remis, Clarence Seedorf a donc décidé de ne pas le retenir pour la compétition.

Kara Mbodj aurait pu former un duo presque infranchissable avec Kalidou Koulibaly. Mais il ne sera pas du voyage en Égypte sur décision d’Aliou Cissé, son sélectionneur. Cependant, les raisons de sa non-sélection pourraient être plus profondes. Le joueur a mal accepté d’être cantonné au banc de touche durant tous les matches des Lions de la Teranga à la Coupe du monde 2018.

Bertrand Traoré, lui, a connu une saison en demi-teinte avec l’Olympique lyonnais. Auteur de 11 buts en 48 matches, il a souvent été cantonné au banc de touche. Le frère d’Alain espérait jouer la quatrième CAN de sa carrière, mais il n’a pas pu empêcher l’élimination des Étalons lors du dernier match de qualification pour la compétition, malgré une victoire 1-0 du Burkina face à la Mauritanie.

Le Guinéen Baïsssama Sonko, lui, s’est blessé à la cuisse droite le dimanche 16 juin lors du match de préparation perdu par la Guinée 3-1 face à l’Égypte. Cette blessure l’oblige à déclarer forfait pour la CAN. Le milieu de terrain polyvalent du Stade Malherbe de Caen, remplacé par Alhassane Bangoura, faisait partie des pièces maîtresses de Paul Put.

Grand artisan du sacre de 2015, Yao Kouassi Gervais dit Gervinho fait partie également de notre liste des stars recalées de la CAN égyptienne. Victime de la volonté d’Ibrahim Kamara de rajeunir le groupe Éléphant, le joueur de Parme paye ainsi cette nouvelle vision de son coach.
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment