Cameroun : Deux homosexuels déshabillés et battus en public par une foule en colère

Shakiro et sa « copine » Patricia ont été victimes d’une bastonnade populaire dans la soirée du 8 août 2021 au quartier Ange-Raphaël à Douala, lors d’une sortie dans la rue en tenue de prostituée. Les populations indignées ont aussitôt rappelé à leur manière aux deux hommes, l’interdiction de la pratique de l’homosexualité par la loi camerounaise contrairement au Gabon où elle a été sortie comme délit du Code pénal.

Dans une vidéo devenue virale depuis dimanche soir, on y voit le célèbre homosexuel Shakiro vadrouille dans la rue, maquillé comme une femme et en tenue d’Adam. Rouge-à-lèvres, poudre blanche au visage et Talons de Lady Gaga aux pieds, à ses côtés se trouve sa « copine » Patricia qui a également l’accoutrement d’une travailleuse du sexe.

Une provocation perçue par les riverains

Lorsque les deux homosexuels descendent dans la rue, l’indignation est totale. La foule considère cela comme une provocation, bien plus un affront : les deux « recto-verso » comme on les appelle vulgairement au Cameroun, ne se privent pas de zèle et d’arrogance à l’égard du public. Du coup, la tension monte. Alors qu’ils tentent de s’engouffrer dans un taxi pour échapper aux populations visiblement en furie, Shakiro et Patricia sont rattrapés et encerclés par une horde de jeunes, puis extirpés du véhicule de couleur jaune.

Loic Djeukam dit Shakiro

Shakiro est déshabillé, son maquillage, et sa perruque violemment enlevés, jetés au sol. « Dis-nous, tu es quoi un homme ou une femme ? Parce que nous, on voit le bangala », lui demandent ses agresseurs. Il est par la même occasion roué de coups et reste inerte au sol comme en témoignent les images sur la vidéo.

Sa « copine » Patricia bastonnée, supplie la foule d’épargner sa vie. « Pardon, je vous en prie, laissez nous partir, je cherche les clés de ma chambre  », supplie-t-il et à la foule de répondre « Ne revenez plus jamais par ici, allez faire vos choses chez les blancs. La loi camerounaise interdit l’homosexualité ». Finalement, Shakiro est transporté dans un hôpital de la place par ses bourreaux où il est sous soins intensifs. Joint au téléphone par Info241 ce matin, sa famille estime qu’il est en vie mais dans un état critique.

Chantage

Cet incident intervient quelques jours après la sortie de Shakiro sur une chaîne de télévision allemande Duetsche Welle dans laquelle il menaçait de publier la liste de ses amants homosexuels. Il menaçait également de révéler l’identité d’un de ses amants à qui il réclame la somme de 5 millions de Fcfa.

L’homosexuel donnant une interview à la télévision allemande

« Je veux 5 millions de FCFA avant minuit, une voiture avec un chauffeur, un appartement de 500 mille le mois et de l’argent pour faire mes papiers des Etats-Unis. Si tu n’envois pas, je publie la vidéo de nos ébats sexuels et ta femme saura que tu baises le derrière », déclare-t-il. Des faits perçus comme du chantage qui suscitent davantage l’indignation du public qui estime que cet homosexuel ne devrait plus s’exhiber et devrait plutôt se faire discret d’autant plus qu’il vient de sortir de prison pour les mêmes faits.

« Shakiro ne doit pas indigner les gens, qu’il respecte la loi du Cameroun. L’homosexualité est interdite. Il doit se cacher », déclare la bloggeuse camerounaise Flore de Lille qui a réagi à la suite de cet incident. Il faut rappeler que, Shakiro et Patricia avaient écopés d’une condamnation de 5 ans de prison du tribunal pour pratique d’homosexualité. Mais ils n’ont fait que quelques mois en détention avant d’être relaxés. Son avocate, Me Alice Kom, assure avoir déjà porté plainte ce lundi 9 août contre ses agresseurs.

Info241.com

Related posts

Leave a Comment