Burkina : Une infirmière décédée après une agression à mains armée à Nagraogo (gouverneur Sahel)

Ceci est un communiqué du gouverneur de la région du Sahel, sur l’agression par des hommes armés de quatre infirmiers à Nagraogo. Cet incident a coûté la vie à l’un d’entre eux en la personne de madame SIMPORE Santa, suite à une blessure à la jambe.


Dans la matinée du lundi 27 janvier 2020, un groupe de quatre (04) jeunes infirmiers, affectés dans la commune de Kelbo, a pris la route en binôme sur deux (02) motos.

Ils ont été pris à parti par des hommes armés à Nagraogo.

Le bilan à ce jour, mardi 28 janvier 2020, fait état d’une personne décédée à la personne de madame SIMPORE Santa, d’une blessure à la jambe, les deux autres sont saines et sauves.

Le gouverneur présente ses condoléances les plus attristées à la famille de la victime, à ses collègues et amis et souhaite un prompt rétablissement à la blessée.

Par ailleurs, il rappelle avec insistance à tous, que la situation sécuritaire actuelle commande un changement de comportement notamment l’exacerbation du réflexe sécuritaire.

À ce titre, tout déplacement entre les différentes localités de la région,quel qu’en soit le moyen, doit être signalé aux forces de défenses et de sécurité (FDS) et l’obéissance à leurs consignes est obligatoire.

Colonel major Salfo Kabore
Chevalier de l’ordre national


Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment