Burkina : le REN LAC dénonce une gestion « anarchique » du foncier

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a dénoncé jeudi une gestion « anarchique » du foncier au Burkina. L’annonce a été faite au cours de la 14e édition des Journées nationales du refus de la Corruption (JNRC) qui s’est tenue à Ouagadougou.

« Au regard de la situation sécuritaire, qui fait déplacer plusieurs personnes et qui sème le trouble au sein de la population cette gestion anarchique du foncier pourrait accélérer ou anticiper à une nouvelle crie sociale et pour empêcher cette crise nous interpellons l’État à retirer ces terres inégales attribuées aux sociétés immobilières et nous interpellons aussi le peuple à avoir un œil vigilant dans la gestion de ces fonciers » a déclaré le Secrétaire exécutif du REN-LAC Sagado NACANABO

À l’occasion de cette 14e édition des journées nationales du refus de la corruption, il est prévu des panels, des projections de films suivis de débats ainsi que des conférences qui seront organisées du 1 au 9 décembre 2019 au niveau des grandes artères de la ville de Ouagadougou.

Cette édition est placée sous le le thème : »transparence, Redevabilité et participation citoyenne dans la gestion foncière au Burkina Faso »

Radio Oméga

Related posts

Leave a Comment