Burkina : La masse salariale va atteindre 950 milliards Fcfa en 2021

En 2021, la masse salariale de l’administration publique va représenter 54,87% des recettes fiscales contre 53,08% en 2020. C’est l’information donnée, ce mercredi 9 septembre 2020, par le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, à l’issue du Conseil des ministres qui a adopté l’avant-projet du Budget 2021.

La masse salariale qui avoisinait 400 milliards Fcfa en 2015 est projetée à 950 milliards Fcfa en 2021.
Le Conseil des ministres a adopté l’avant-projet du Budget 2021 qu’il a transmis pour examen et adoption à l’Assemblée nationale. Cet avant-projet se chiffre à 2 241,42 milliards Fcfa en recettes et 2 782,22 milliards Fcfa en dépenses dont 1 827,10 milliards Fcfa de dépenses courantes. Le solde budgétaire dégagé est de 540,80 milliards, ce qui correspond à -5,60% du Produit intérieur brut (PIB). Selon le point fait par le ministre de la Culture, les recettes propres se chiffrent à 1 947,22 milliards F CFA contre des prévisions révisées de 1 664,68 milliars Fcfa en 2020. Et comparativement à l’année dernière, les dépenses sont en hausse de 263,76 milliards FCFA.

Mafarma Sanogo, coordonnatrice du Service d’information du gouvernement

Un taux de recouvrement de 63,60% en fin août 2020

Le Conseil a également adopté le rapport sur l’état d’exercice du budget 2020. Au titre des recettes, au 30 juin 2020, ce sont 896,48 milliards Fcfa qui avaient pu être recouvrés sur une prévision de 2 233,32 milliards FCFA soit un taux d’exécution de 40,14%. Le recouvrement de recettes internes, lui, est de 840,11 milliards Fcfa. Selon le point présenté par Abdoul-Karim Sango, un manque à gagner de 94 milliards FCFA était enregistré pour principalement la direction générale des impôts et la direction générale des douanes. « Mais en fin août, rassure-t-il, la situation s’est nettement améliorée en termes recouvrement de recettes avec un taux de 63,60% d’exécution ».

HFB
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment