Burkina/Iuts : » Je n’arrive pas à percevoir la nécessité de l’IUTS sur certaines indemnités » (Vourbié Bako, FSR-B)

Le gouvernement a annoncé en conseil des ministres de ce mercredi 19 février 2020 que, l’impôt unique sur les traitements et salaire (IUTS) sera appliqué sur les primes et indemnités des agents de la fonction publique pour compter du mois de février 2020. Ceci est le point de vue de Vourbié Bako, membre de la coordination des comités CGT-B des agents du Fonds spécial routier (FSR-B) sur la question.

« Je crois qu’il y a un problème de gestion de salaire dans notre pays parce que lorsqu’on a une politique de gestion de la masse salariale, on doit pouvoir maitriser son évolution. Nous sommes déjà dans un contexte où les salaires des travailleurs au Burkina Faso est relativement bas par rapport au travailleurs de la sous-région. Appliquer l’IUTS sous-entend que cela va jouer sur le net apercevoir des travailleurs.

Je n’arrive pas à percevoir la nécessité de l’IUTS sur certaines indemnités. Quand on prend l’exemple que vous avez une indemnité de 60 mille sur votre logement et on applique l’IUTS sur cette indemnité et que ce salaire revient à un niveau plus bas, du coup tu ne pourras plus honorer ton engagement chez le bailleur. L’application de l’IUTS va détériorer les conditions de vie des travailleurs ? Cela peut avoir un impact sur le terrain ».

L’application de l’IUTS annoncée depuis 2019 a été validée par la nouvelle loi de finance 2020. Son entrée en vigueur était prévue pour janvier 2020, mais jusqu’à présent elle n’avait pas été effectives.

Nafissatou Vebama

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment