Burkina/FBF : une campagne entachée d’abus et de corruption dénoncée par cinq candidats

Une coalition de cinq candidats de la Fédération Burkinabé de Football dénonce une campagne entachée d’irrégularité ce 20 juillet 2020. Ils estiment qu’il y a une immixtion dans le processus électoral. Ils exigent la suspension du Comité exécutif de la FBF.

Selon les conférenciers du jour, il y a violation des textes dans le processus électoral de la Fédération Burkinabé de Football. Il dénonce entre autres, une prise de position du président de la FBF sortant en faveur du candidat Lazare BANCE, l’utilisation des moyens de la FBF pour organiser des rencontres non conformes aux statuts de la structure, et des tentatives d’intimidation des présidents de ligues.

Pour Bertrand Kaboré, au niveau des articles 11, 12 , 13, 18 et 19 du code d’éthique de la fédération, ces actes sont condamnables.

« Comment dans une course de 100 km, vous voulez qu’on prenne un athlète à 20 km d’arrivé et on demande au deuxième athlète de le devancer, nous voulons qu’on donne la chance à tous les candidats », lance Abdoul Baguian.

« Il faut respecter les textes réglementaires qui régissent la fédération. La FBF est une institution qui fonctionne sous le respect des textes », ajoute Bertrand Kaboré.

La coalition des cinq candidats réclame la suspension du Comité exécutif de la FBF pour immixtion, corruption, abus et utilisation des moyens de la FBF à des fins non statutaires. Elle exige la disqualification de la Commission électorale pour abus de position et trafic d’influence. Les cinq candidats revendiquent aussi la tenue d’une assemblée générale afin de décider de la conduite à tenir dans les élections.

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment