Burkina Faso : Safiatou Lopez condamnée à 24 mois de prison ferme

L’affaire opposant Safiatou Lopez et l’Adjudant Chef Major Sawadogo Abdoulaye, commandant la Brigade de recherches de Ouagadougou, vient de connaître son dénouement. Safiatou Lopez, cumulativement, écope de 24 mois de prison ferme. Elle était poursuivie pour diffamation et dénonciation calomnieuse.

Des informations parvenues à Burkina24, le verdict de l’affaire opposant Safiatou Lopez/Zongo et l’Adjudant Chef Major Sawadogo Abdoulaye, commandant la Brigade de recherches de Ouagadougou est tombé ce lundi 13 juillet 2020 au Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou.

Il ressort du verdict que Safiatou Lopez a écopé d’une peine de 12 mois fermes, d’un mandat d’arrêt et d’une amende de 500.000f. Par ailleurs, il a été procédé à la révocation de son sursis de 2018. Partant, elle écope à nouveau 12 mois fermes et 1 millions de F CFA de dommage plus 1 millions de F CFA de frais d’avocat.

Le tribunal a également décidé que Safiatou Lopez est tenue de publier, à ses frais, l’extrait ou l’intégralité de la décision sur sa page Facebook et le bimensuel Courrier confidentiel.

En rappel, Safiatou Lopez était poursuivie pour diffamation et dénonciation calomnieuse. Dans un post Facebook, Dame Lopez avait mis en cause l’Adjudant Chef Major Sawadogo Abdoulaye dans « l’évasion » d’un présumé cerveau d’un groupe spécialisé dans le vol et le recel d’engins volés. Cette affaire  avait été relayée par le bimensuel Courrier confidentiel.

Related posts

Leave a Comment