Burkina Faso – Rébellion de militaires à Dédougou contre leur chef de corps: Le chef de l’Etat confirme

L’histoire est partie d’une publication sur Facebook d’un certain Aziz N’Diaye qui n’a d’ailleurs pas été pris au sérieux. Il était question dans ce post, de militaires qui seraient rentrés en rébellion contre leur chef de corps. Sans entrer dans les détails ( Voir l’intégralité du post ici ) , ledit post nous apprends que suite au décès de 5 de leurs camarades sur le terrain, ces derniers en-voudraient à leur chef de corps qu’ils accusent d’avoir envoyé leurs  camarades à abattoir. Déterminés à lui faire la peau, ce dernier aurait pris la fuite et se serait réfugié chez le chef de Dedougou ancien militaire retraité. 

Cette histoire incroyable qui n’a pas été pris au sérieux au vue la gravité de ce qui est reproché au chef de corps a tout de même un fond de vérité même si elle n’est pas totalement confirmée pour le moment.

Des éléments se sont rebellés contre leur chef et c’est le président du Faso depuis les  États-Unis qui le confirme en ces termes selon Radio Oméga:

« À Dédougou, effectivement suite à l’attaque d’une patrouille qui a vu 5 militaires tués, des éléments se sont un peu rebellés contre leur chef et ont demandé à ce que leur chef de corps soit relevé en considérant qu’il y avait pas beaucoup d’égards à leur endroit. J’ai instruit qu’il soit relevé de ses fonctions et remplacé parce que les éléments qui sont posés sont suffisamment clairs pour ne pas avoir à tourner en rond et se poser des questions »
(Roch Kaboré, président du Faso aux Burkinabè des États-Unis)

netafrique.net

Related posts

One Thought to “Burkina Faso – Rébellion de militaires à Dédougou contre leur chef de corps: Le chef de l’Etat confirme”

  1. BARRY YAYA

    C’est vraiment très Col

Leave a Comment