Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes dans les régions de la Boucle du Mouhoun, à l‘Est, au Nord et au Sahel

Le conseil des ministres du 13 janvier 2022 a nommé quatre officiers supérieurs de l’armée à des postes de gouverneurs. Ils remplacent pour la plupart des hommes de tenue déjà en place.

Pour la région de la Boucle du Mouhoun, le colonel Mamadou Boukouma prend le poste laissé vacant depuis la nomination d’Edgar Sié Sou comme secrétaire général de l’ancien ministère de la Sécurité, aujourd’hui fusionné avec l’Administration territoriale et la décentralisation. Officier supérieur de gendarmerie, Mamadou Boukouma était, avant sa nomination, directeur de l’organisation et de l’emploi de la gendarmerie.

Jusqu’en juin 2021, et ce pendant six ans, il a été directeur général des transports terrestres et maritimes. Il avait auparavant travaillé au centre de veille et d’alerte des renseignements et avait dirigé pendant longtemps la compagnie de gendarmerie du Kadiogo.

Pour la région de l’Est, le colonel Elie Tarpaga, officier supérieur de l’armée, remplace un autre homme de tenue, le colonel Seydou Toussaint Sanou, officier de gendarmerie. Le colonel Tarpaga était commandant adjoint de la 3e région militaire basée à Ouagadougou.

Le colonel Mamadou Boukouma

Pour la région du Nord, le colonel-major Pierre Ouédraogo remplace Justin Somé, administrateur civil, en poste depuis mai 2019. Pierre Ouédraogo était, avant sa nomination, sous-chef de soutien à l’état-major général des armées.

Pour la région du Sahel, le lieutenant-colonel P.F. Rodolphe Sorgho remplace un colonel-major, Salfo Kaboré. Officier supérieur de l’armée de terre, Rodolphe Sorgho était chef de corps du 20e Régiment de commandement et de soutien basé à Bobo-Dioulasso.

L’on note ainsi qu’avec le commissaire de police Emmanuel Zongo aux commandes de la région du Sud-ouest, la plupart des régions frontalières du Burkina Faso sont dirigées par des hommes de tenue ; situation sécuritaire oblige sans doute. Néanmoins, il reste un poste vacant : le gouvernorat du Plateau central qu’occupait Mme Fatoumata Benon/Yatassaye, nommée Secrétaire générale du gouvernement et du conseil des ministres depuis le remaniement gouvernemental du 13 décembre 2022.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment