Burkina Faso: Malgré le boom de l’or, le déficit commercial continue de se creuser en 2018

Le solde commercial de la 4ème économie de l’UEMOA est ressorti une nouvelle fois déficitaire de 550,80 milliards FCFA en 2018, en aggravation de 4,12% par rapport au déficit de l’année 2017, selon les chiffres officiels consultés par Sika Finance.

Cette dégradation du déficit de la balance commerciale burkinabé est en lien avec une progression plus importante des importations (+145,40 milliards FCFA) que celles des exportations (+123,6 milliards FCFA).

A l’image du Sénégal et du Mali, la balance commerciale du Burkina Faso reste structurellement déficitaire en dépit du développement du secteur minier, notamment aurifère.

De moins d’une tonne en 2003, le Burkina Faso a produit un peu plus de 52 tonnes d’or fin 2018, une production qui devrait passer le cap des 60 tonnes en 2019.

Ainsi avec 1 190,7 milliards FCFA de recettes, en hausse de près de 10% par rapport à l’année dernière, les exportations d’or ont représenté 66,23% des recettes dues aux exportations en 2018.

Le coton (177 milliards FCFA) et les fruits (à l’exception des oléagineux) (131 milliards FCFA) représentent les autres principaux produits d’exportations.

En revanche, le Burkina Faso a essentiellement importé en 2018 des produits raffinés du pétrole (540,7 milliards FCFA), des produits médicaux et pharmaceutiques (135,4 milliards FCFA) et du riz (80,6 milliards FCFA).

Source: https://www.sikafinance.com/marches/burkina-faso-malgre-le-boom-de-lor-le-deficit-commercial-continue-de-se-creuser-en-2018_18273

Related posts

Leave a Comment