Burkina Faso : L’Etat-Major Général des Armées dément une allégation impliquant des gradés dans l’orchestration des attaques terroristes

Un audio accusant des gradés de l’armée d’être de connivence avec les terroristes défraie la chronique ces temps-ci sur les réseaux sociaux.

En vue d’interpeller les populations à ne pas céder à la manipulation, l’Etat-Major Général des armées adresse ce samedi 28 août 2021, la note suivante au public via sa page Facebook.

Depuis un certain temps, un audio subversif circule sur certains nombre de réseaux sociaux avec pour objectif manifeste de mettre en cause la cohésion dans les unités, en discréditant certains de leurs chefs.

Cet audio fallacieux, qui semble s’appuyer sur des faits non avérés qui se seraient déroulés en 2019, fait un récit orchestré dans lequel des chefs seraient accusés d’intelligence avec les terroristes à qui ils livrent des armes et pire ils donneraient la position des unités pour de l’argent.

L’Etat-Major Général des Armées dément avec véhémence ces allégations farfelues et informe l’opinion qu’aucun chef militaire n’a à ce jour été impliqué dans une telle forfaiture.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armée (CEMGA) invite l’ensemble des troupes à ne pas céder à la manipulation et à rester concentrées sur leurs missions de défense et de protection des populations ainsi que de leurs biens.

Il invite également l’opinion à se départir de pareilles allégations qui relèvent de la propagande mensongère et à continuer à faire bloc avec les forces armées nationales dans la lutte contre le terrorisme.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment