Burkina Faso : le bilan de l’embuscade contre la gendarmerie est passé à 6 morts

Le bilan de l’embuscade tendue dimanche contre une escorte de la gendarmerie du Burkina Faso qui escortait un convoi de la logistique d’une mine dans l’est du pays est passé de quatre à six gendarmes tués, a annoncé lundi soir la gendarmerie dans un communiqué.

Dans la journée de dimanche aux environs de 13H30 locales, un convoi de camions citernes de carburant vides d’une sociéte minière escorté par des gendarmes du 34 escadron de gendarmerie Mobile de Fada N’Gourma a subi une embuscade tendue par des individus armés entre Sakoani et Matiacoali (sur l’axe Kantchari-Fada) dans la région de l’Est.

« La riposte des éléments a permis de repousser les auteurs de l’attaque et d’infliger d’importantes pertes dans leurs rangs », indique la gendarmerie dans son communiqué.

Selon la même source ladite embuscade qui a débuté par le déclenchement d’un engin explosif improvisé au passage du convoi, suivi de tirs nourris.

Le premier bilan provisoire faisait état de quatre gendarmes tués et de sept autres blessés et deux disparus.

Suite aux opérations de ratissage les deux gendarmes disparus ont été retrouvés morts, a informé la gendarmerie.

Depuis 2015, le Burkina Faso est en proie aux attaques terroristes dans plusieurs de ses régions faisant de nombreuses victimes et plus de 1,4 million de déplacés internes, selon les dernières chiffres du gouvernement.

Related posts

Leave a Comment