Burkina Faso: «La Troupe» lance un ultimatum au ministre de la sécurité

«La Troupe», cette organisation clandestine de la Police nationale qui avait lancé avec succès le mot d’ordre de débrayage à la Police nationale burkinabè courant le mois de mars 2019 est de retour. Cette fois-ci, c’est un ultimatum qu’elle lance au ministre de la sécurité. Selon « La Troupe », le ministre a jusqu’au mercredi 08 mai 2019 pour résoudre tous les problèmes si non elle lancera l’assaut final pour exiger son départ. Lisez! 

« Monsieur le ministre, depuis votre arrivée à la tête du ministère le dynamisme au sein de la POLICE  a baissé de 70% et cela est dû à votre Ingérence dans le travail technique de la Police.

Mr le Ministre le budget de la Police n’est pas destiné à gérer vos multiples missions en France pour visiter votre famille mais plutôt pour satisfaire les policiers et toute lu population.

LA TROUPE prend l’opinion nationale et Internationale en témoin que le fait que la POLICE ait relevé le poste d’ARBINDA est entièrement dû au fait que vous avez refusé le minimum de condition (alimentation, frais psychologiques ) que les éléments demandaient pour protéger cette vaillante population d’ARBINDA qui souffre déjà le martyre. 

Population du Burkina Faso chères autorités, les postes de ZOUAGA, GALGOUNI, KOSSO, DEOU,  YIRGOU… , qu’occupent les éléments de la police relèveront les jours à venir si le MSECU n’arrête pas de fourrer son nez dans le travail technique de la POLICE et surtout qu’il sache que … « 

netafrique.net

Related posts

Leave a Comment