Burkina Faso : Joyce N’Dona, lauréate de Star Kids 2020

La 3è édition de la compétition musicale des jeunes enfants, Star Kids, a connu son apothéose ce samedi 19 décembre 2020 au CENASA. Ils étaient quatre candidats à compétir pour le trophé qui est revenu à Joyce N’Dona.

C’est sous un décor fabuleux que s’est ouverte la finale de Star kids 2020. L’avant-goût des prestations a été donné par une interprétation collective des quatre finalistes. La saveur de cette prestation a très vite annoncé le niveau élevé de la compétition des finales de Star kids 2020.

 Avant l’entame du jeu réel, les critères de notation ont été déclinés. « La justesse de la voix, le timbre vocal ou la clarté, la qualité de la voix, la synchronisation, le respect du rythme, la diction, l’occupation scénique et l’émotion », a cité Maï Lingani,   membre du jury.

Deux exercices constituaient le défi à relever, à savoir une prestation en duo de chaque candidat et son coach, et ensuite l’artiste devait de se défendre seul sur une musique burkinabè. Ainsi donc, se sont succédés sur la scène pour le duo, le candidat Ali Diallo et son coach Ombre blanch, Fabienne Dipama et son coach Awa Melonne, Joyce N’Dona et son coach Mariah Bissongo et Rosine Sawadogo et son coach Serge Bethsaleel.

Après les prestations solo, l’heure a été aux membres de jury de dévoiler le palmarès. Joyce N’dona a été proclamée gagnante. Elle a reçu un chèque de 1 000 000 de francs CFA plus le trophée. Ali Diallo est arrivé en deuxième position. Il a reçu un chèque de 400 000 francs CFA. Il a aussi remporté le prix du public qui lui a valu un chèque de 1 000 000 de francs CFA.

« L’année prochaine, je vais essayer de participer à Faso Académie »

Rosine Sawadogo a pris la troisième place. Elle a reçu un chèque de 300 000 francs CFA et Fabienne Dipama, quatrième, est repartie avec un chèque de 200 000 francs CFA.

Jordana Foppa, la promotrice de Star Kids s’est dite satisfaite de l’édition de 2020. « On est satisfait. On a clairement marqué un pas de plus ». Elle est revenue sur l’objectif visé au départ qui est de « permettre aux enfants qui ont la fibre artistique et culturelle de pouvoir s’exprimer et de bénéficier d’accompagnement et de formation. Pour nous c’est l’occasion de préparer la relève culturelle burkinabè et africaine ».

Pour la lauréate Joyce N’Dona, son trophée est simplement « un cadeau de la vie » et elle s’est dite juste reconnaissante. Quant à Ali Diallo, le deuxième, il ne sera plus question de revenir à Star Kids. « C’est déjà bon. Si Dieu le veut, l’année prochaine, je vais essayer de participer à Faso Académie », a-t-il signifié.

La suite pour les quatre finalistes est d’enregistrer un titre ensemble et laisser le libre choix à ceux qui le souhaitent, d’avoir une carrière musicale, d’être accompagnés par la Star Kids Académie jusqu’à une carrière professionnelle, selon Jordana Foppa.

Akim KY (Stagiaire)

Burkina 24

Related posts

Leave a Comment