Burkina Faso : Jean-Pierre Convolbo, fabricant de marmites

Jean-Pierre Convolbo Yabré dit « Le King » est un jeune Burkinabè frisant la trentaine. Marié et père de deux enfants, il a décidé de profiter de sa dextérité dans la fabrication des marmites. Il est également cultivateur et éleveur d’ovins. Burkina24 est allé à sa rencontre le samedi 24 octobre 2020.

11h20, c’est l’heure à laquelle nous arrivons devant le lieu de travail de Jean-Pierre Convolbo Yabré à Kamsontenga, un quartier situé au Sud de Ouagadougou.

 C’est sous une cabane d’au moins trois tôles et demie, clôturée de tôles, bénéficiant de l’ombrage d’un karité que Jean-Pierre et ses employés et  apprentis travaillent. Il fait chaud dans ce lieu, surtout lorsque le soleil s’en mêle. En fait, le feu utilisé pour fondre l’aluminium dégage une forte chaleur.

En face de l’atelier du sieur Convolbo, un champ de maïs nouvellement récolté. Les herbes d’à côté perdent leur verdure sous l’effet des rayons du soleil, annonçant ainsi le début de la saison sèche et l’arrivée de l’harmattan.

Dans l’atelier de Jean-Pierre, les visiteurs sont accueillis par des bruits de coups de marteau, de la fumée et l’odeur de l’aluminium. Au centre de tout, la fabrication de marmites. Lorsque nous déballons notre trépied, des badauds en culottes, sourire aux lèvres, nous observent. Certains se pressent de savoir de quel média nous sommes.

Related posts

Leave a Comment