Burkina Faso : Histoire politique de 2009 à 2015, selon Wendinminté Ouédraogo

Wendinminté Ouédraogo, inspecteur du trésor, directeur de l’administration et des finances au ministère en charge de l’administration territoriale, a publié un ouvrage intitulé « Chronique de la lutte héroïque du peuple burkinabè contre la mal gouvernance, l’immobilisme politique et le pouvoir à vie ». Avec près de 2000 pages, l’œuvre est éditée en trois Tomes.

 « Chronique de la lutte héroïque du peuple burkinabè contre la mal gouvernance, l’immobilisme politique et le pouvoir à vie » est une compilation de textes émis par différents acteurs de la vie politique du Burkina Faso entre 2009 et 2015. Ainsi, c’est un ouvrage pour permettre aux Burkinabè, à l’Afrique et au monde entier de connaitre l’histoire politique du Burkina Faso, selon son auteur.

Les trois tomes compilent, entre autres, les textes des gouvernants, de la société civile, la communauté internationale, la diaspora et les leaders d’opinion. Cet ouvrage révèle le rôle et la position que chaque acteur a joué dans toutes les crises de cette période.

« Ça permet de savoir qu’est-ce qui s’est passé. Qui a fait quoi et de situer vraiment les responsabilités. Ce sont des actes matériels, des faits qui ont été dits par les acteurs principaux. C’est vraiment permettre l’écriture juste de l’histoire de notre pays. Je sélectionnais les textes au fur et à mesure que les acteurs publiaient leurs déclarations, leurs communiqués au cours de 2013 jusqu’à la publication de ces ouvrages fin 2017 », a expliqué l’auteur Wendinminté Ouédraogo.

Il faut toujours avoir la vérité des faits quelque part…

L’écrivain a justifié le choix de la période 2009 à 2015 pour mieux faire comprendre la genèse de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014.

« Chronique de la lutte héroïque du peuple burkinabè contre la mal gouvernance, l’immobilisme politique et le pouvoir à vie »
« Chronique de la lutte héroïque du peuple burkinabè contre la mal gouvernance, l’immobilisme politique et le pouvoir à vie »

Actuellement, il fait savoir que l’œuvre est bien accueillie par la population.  « Dès que l’ouvrage a été mis à la disposition du public, les échos sont favorables. Les uns et les autres reconnaissent qu’il fallait faire quelque chose de ce genre. Il est vrai que les gens n’aiment pas lire, mais l’histoire aussi il ne faut pas la perdre. Il faut toujours avoir la vérité des faits quelque part pour que quand on va vouloir mettre les faits à la connaissance de la jeune génération, que ce soit vraiment les faits réels qui se sont passés et non pas ce que les autres vont imaginer ce qui s’est passé, mais que ce soit les faits réels. Jusque-là, le document se comporte très bien. J’ai des commandes d’instituts de grandes renommées, il y a des personnalités qui appellent de gauche à droite pour s’en procurer. L’accueil m’a satisfait », a indiqué Wendinminté Ouédraogo.

…ce sont des gens qui ont animé la vie politique de notre pays

La préface des œuvres est assurée par des acteurs politiques du Burkina Faso. Il s’agit respectivement de Kassoum Kambou, Président du Conseil Constitutionnel, Harouna Kaboré, ministre en charge du commerce et Moumina Chériff Sy, ministre de la Défense.

« Quand vous regardez toutes ces personnes qui ont préfacé ces ouvrages, ce sont des gens qui ont animé la vie politique de notre pays », a souligné l’inspecteur du trésor.

Ces livres sont disponibles dans les librairies de la place : Jeunesse d’Afrique, Mercurie, la librairie de l’Université Joseph Ki-Zerbo, au Centre National de presse Norbert Zongo, dans les stations Total. Les trois Tomes coûtent au total 60 000 F CFA en raison de 20 000 F CFA la Tome.

Jules César KABORE

Burkina 24

Related posts

Leave a Comment