Burkina Faso: Djibrill Bassolé toujours hospitalisé reçoit la visite d’éminentes personnalités burkinabè

Transféré de la clinique du Cœur au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (ex-hôpital  Blaise Compaoré) Djibrill Bassolet a reçu la visite d’éminentes personnalités burkinabè, selon une source digne de foi. Parmi elles, des responsables religieux, comme le cheikh Boubacar Doukouré, guide spirituel musulman et président de l’association Ittihad Islami du Burkina, et des frères Yugo de la Fondation islamique Moussa Yugo.

Le politique n’a pas été en reste à ce défilé au chevet de celui dont l’état de santé s’est fortement dégradé ces derniers temps.

En effet, le ministre des Affaires étrangères,  Alpha Barry, a lui aussi a été aperçu au domicile du général Bassolet où il est venu s’enquérir des nouvelles de son prédécesseur à la tête de la diplomatie burkinabè. La cruciale question de l’évacuation du malade pour des soins appropriés a-t-elle été évoquée par les deux hommes ? En tout cas on a appris que l’affaire était dans les tuyaux, comme qui dirait.

Toujours au sujet de  Djibrill Bassolet, poursuivi dans le cadre du putsch manqué, la Cour de justice de la  CEDEAO, qui avait qualifié d’« arbitraire » sa détention à la MACA, s’est de nouveau penchée sur son dossier le jeudi 21 février dernier à Abuja, selon la « Lettre du Continent » du 27 février 2019.
Le délibéré est attendu le 29 mars prochain. Depuis son inculpation pour « atteinte à la sûreté de l’Etat », Djibril Bassolet, par l’intermédiaire de son pool d’avocats, a toujours remis en cause l’authenticité des enregistrements entre lui et  Guillaume Soro, base de son inculpation.

L’Observateur Paalga

Related posts

Leave a Comment