Burkina Faso : 2.244 écoles fermées en raison des menaces terroristes

Au Burkina Faso, en fin d’année scolaire et à la date du 28 mai 2021, 2.244 établissements scolaires ont été fermés, avec 304.564 élèves affectés, en raison de la crise sécuritaire que connaît le pays depuis 2015, a fait savoir vendredi dans une note le secrétaire général du ministère burkinabè en charge de l’éducation nationale, Kalifa Traoré.

Il a saisi l’occasion pour rappeler « l’obligation pour chaque acteur, à quelque niveau qu’il soit, de prendre les dispositions qui s’imposent pour l’inscription et la réinscription des enfants et élèves déplacés internes dans les établissements scolaires ».

M. Traoré a invité les responsables des services déconcentrés à partager cette information avec la communauté éducative à travers les conseils de rentrée, les rencontres statutaires et extraordinaires tout au long de l’année scolaire.

Le Burkina Faso est confronté, depuis 2015, à une insécurité croissante qui a fait de nombreuses victimes, alors que plus de 1,4 million de personnes sont déplacées à l’intérieur du pays, selon les données du gouvernement.

En outre, les violences ont poussé quelque 17.500 personnes à quitter le pays depuis le début de l’année en cours, selon l’ONU.

Related posts

Leave a Comment