Burkina : Christophe Dabiré reçoit un rapport sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est

Le Premier ministre Christophe Dabiré a reçu dans la matinée du jeudi 18 février 2021, en audience le secrétaire permanent du Centre national pour la coordination du mécanisme d’alerte précoce et de réponse. Au cœur de la rencontre, la remise du rapport de l’étude que cette structure a menée sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est.

Suite à l’instruction de Christophe Dabiré, le Secrétariat permanent du Centre national pour la coordination du mécanisme d’alerte précoce et de réponse, une structure relevant de la Primature, a sillonné la région de l’Est pour mener une étude sur les défis sécuritaires dans ladite région.

A l’issue de cette mission, le secrétaire permanent du Centre national pour la coordination du mécanisme d’alerte précoce et de réponse, dirigé par le contrôleur général de police, Dieudonné Ouattara, a rendu son rapport. Celui-ci explique la méthodologie du travail : « Nous avons été sur le terrain mener des enquêtes pendant une dizaine de jours. Nous nous sommes entretenus avec tous les acteurs sur le terrain. Après les différentes analyses qui ont été faites dans nos services, nous sommes repartis faire la restitution de l’étude et le rapport provisoire a été validé par les acteurs au niveau local ».

La mission a également formulé des recommandations dans son rapport. Dieudonné Ouattara dira à ce propos : « Nous avons fait une recommandation pour la mise en place d’un comité de suivi qui sera logé au niveau de la Primature, pour le suivi et la mise en œuvre de ces recommandations. Nous avons identifié les acteurs et les structures de mise en œuvre des recommandations ».

E.K.S/Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment