Burkina : 2020 approche, le groupe parlementaire MPP fait son bilan

Le groupe parlementaire Mouvement du Peuple pour le Progrès a animé un point de presse ce lundi 23 décembre pour faire le bilan succinct de leurs activités parlementaires. Pendant cette conférence de presse, le président du groupe  Alexandre Siguian Ousmane TAPSOBA a déclaré « qu’en 2020, de nombreuses infrastructures socio économiques seront réalisées au profit des populations des villes et des campagnes » parmi ces infrastructures socio économiques on peut énumérer entre autres.

• En matière de santé, la construction et l’équipement de quatre CHR-U, la construction d’un centre de cancérologie et d’un centre de neurochirurgie.

• En matière d’éducation, 15 nouveaux CEG verront le jour et 70 écoles seront aussi construites

• Au niveau de l’assainissement, au moins 25 kilomètres de réseau d’assainissement et 50 300 latrines familiales seront réalisés. 12 barrages seront également construits

• En matière d’énergie, la construction de centrales solaires combinée à la réalisation de centres thermiques et hydroélectriques permettra d’atteindre une production d’électricité de l’ordre de 1000 MW en 2020

• Dans les infrastructures routières, on note 1534 kilomètres de voies bitumées ou en cours de bitumage. 2322 kilomètres de pistes rurales sont achevées dont 394 en cours. 18 463 kilomètres de route ont bénéficié de travaux d’entretien.

• En matière de formation et de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, il y a eu le financement de 2700 projets de jeunes, l’octroi de 2 300 nouvelles bourses , 53 477 aides et 11 223 prêts aux étudiants ainsi que la construction et l’achèvement d’amphithéâtres.

• Pour soutenir les forces de défense et de sécurité, ce sont plus de 325 milliards de ressources publiques qui leur sont allouées afin de les doter en moyens humains, matériels et financiers pour combattre la nébuleuse terroriste.

Le 20 décembre dernier a marqué la clôture de la deuxième session ordinaire de l’année 2019. Au cours de cette session, dite budgétaire, sept projets de loi ont connu examen et adoption, ces lois sont les suivants :

• La loi de finances rectificatives de la loi de finances pour l’exécution du budget de l’État, exerce 2019
• La loi portant régime juridique des archives au Burkina Faso
• La loi portant protection de la propriété littéraire et artistique
• La loi portant orientation de la filière du livre et de la lecture publique au Burkina Faso
• La loi portant orientation des sports et des loisirs au Burkina Faso
• La loi de finances pour l’exécution du budget de l’État, exerce 2020
• La loi portant habilitation du gouvernement à ratifier par voie d’ordonnance les accords et conventions de financement signés entre le Burkina Faso et les partenaires techniques et financiers.

Le président du groupe parlementaire, avant de terminer a lancé une invitation aux citoyens à s’enrôler massivement dans le programme de volontariat qui a été lancé par le président du Faso.

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment