Boucle du Mouhoun : 144 000 tonnes de riz attendues cette année

Les autorités régionales de la Boucle du Mouhoun ont effectué une mission de suivi de la campagne agricole 2021-2022, le lundi 18 octobre 2021 dans la commune de Fara, Province des Balé. Cette sortie de terrain a été l’occasion de lancer la campagne de récolte des cultures dans la région.

Conduite par la secrétaire générale de la région Salimata Dabal, représentant le gouverneur, une mission des autorités de la Boucle Mouhoun s’est rendue dans la commune de Fara (province des Balé) le lundi 18 octobre 2021. L’objectif est non seulement de s’assurer du bon déroulement des activités programmées pour la campagne mais aussi de contribuer à solutionner les contraintes et difficultés éventuelles observées sur le terrain. En initiant cette tournée de suivi de la campagne agricole dans la région, les autorités ont pu constater l’évolution de la campagne agricole.

La première étape de la tournée a conduit la délégation dans la plaine rizicole de la Société coopérative agropastorale de Fara (SOCAF) où le Groupement Songtaaba 2 de Fara exploite une superficie de 60 ha. Sur cette plaine rizicole, 130 personnes dont 80 femmes travaillent. la délégation a adressé ses félicitations et ses encouragements aux membres du groupement pour le travail abattu.

La secrétaire générale de la région Salimata Dabal, représentant le gouverneur a donné le top départ de la récolte du riz

Le groupement a énuméré quelques difficultés rencontrées à savoir l’observation de poches de sécheresse en début et en fin de campagne, le manque de main d’œuvre qualifiée, l’insuffisance de la fumure organique, le manque de magasin de stockage et des difficultés dans l’écoulement de la production.

Au regard des difficultés soulignées, les conseils nécessaires leur ont été prodigués afin d’améliorer leur production. Il s’agit notamment de la production en grande quantité, de l’utilisation effective de la fumure organique et des insecticides homologués pour le traitement des cultures, le montage de plans d’affaire pour l’acquisition de magasin de stockage. C’est sur ce site que la secrétaire générale de la région a lancé la campagne de récolte du riz.

Le deuxième site visité est l’exploitation d’un site rizicole d’une superficie de 04 ha exploité par des personnes déplacées internes (PDI). Ce site a retenu l’attention des visiteurs qui ont loué l’initiative des PDI à s’investir dans la production afin de subvenir à leur besoin.

M. John Hermann Hien, directeur régional de l’agriculture de la Boucle du Mouhoun

Pour la secrétaire générale de la région, cette exploitation des PDI de Fara devrait être une école pour les autres localités en ce sens qu’elle montre l’hospitalité des populations d’accueil et la volonté des PDI à s’investir dans la production.

Dans l’ensemble des exploitations visitées, les producteurs ont soulevé entre autres difficultés, l’installation difficile de la campagne qui a occasionné des ressemis et le non respect du calendrier cultural, des difficultés d’approvisionnement en intrants, les voies d’accès à leurs exploitations et l’écoulement de leur production. A toutes ces difficultés évoquées, la représentante du gouverneur a promis, de concert avec les techniciens du monde rural et les partenaires au développement, se pencher sur les différentes préoccupations afin d’apporter des solutions appropriées au bonheur des producteurs.

Les autorités ont donné le coup de faucille pour la récolte du sésame

La cheffe de mission, tout en reconnaissant le travail abattu par les producteurs et les agents de l’agriculture, se dit satisfaite de ce qu’elle a vu dans les champs. « L’espoir est permis en matière de production agricole dans la région » a-t-elle dit.

Selon le directeur régional en charge de l’agriculture de la Boucle du Mouhoun, John Hermann Hien, la région a connu des poches de sécheresse et des inondations dans certaines localités. D’après lui, pour cette campagne, avec l’appui de l’Etat et des différents partenaires, l’accent a été mis sur un certain nombre d’opérations spécifiques telle l’initiative présidentielle « produire un million de tonnes de riz. « Nous avons reçu des appuis en termes de semence et d’engrais et selon nos prévisions et spécifiquement pour le cas du riz, nous atteindrons les objectifs de production qui sont de 144 000 tonnes pour la région » a-t-il conclu.

Yipénè NEBIE
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment