Bobo Dioulasso : la marche n’a pas marché pour les manifestants anti couvre feu

Ils l’avaient annoncé, ils l’ont fait, mais cela n’a pas marché. La manifestation des acteurs culturels, transporteurs, et gérants de bars et maquis de Bobo Dioulasso, pour réclamer la levée du couvre feu a été avortée par les forces de l’ordre ce 30 mai 2020.

Le circuit initial de la marche partait de la place Tiéfo Amoro au gouvernorat de la région des Hauts-Bassins. Mais très tôt dans la matinée, les forces de l’ordre y étaient présentes, obligeant les manifestants à rebrousser chemin au niveau de la mairie centrale. Là encore, les forces de l’ordre les y attendaient. Dispersion à coups de gaz lacrymogènes. Les manifestants abandonnent. C’est la débandade pour ces derniers.

Le mardi 26 mai 2020, les acteurs du show bizz de Bobo demandaient, lors d’une conférence de presse, la levée du couvre feu instauré dans le cadre de la riposte contre le covid19. Ceux-ci avaient annoncé cette marche pour se faire entendre des autorités. Le lendemain, les acteurs du même milieux, à Ouagadougou demandaient la même chose.

Ce beau monde demande à ce qu’il leur soit permis de travailler la nuit, car le couvre feu nuit considérablement à leurs activités, en chute libre depuis deux mois.

La ministre de la santé sur la question, avait déclaré au point de presse du 29 mai 2020, que le couvre sera levé lorsque le pays aura maîtrisé la transmission communautaire de la covid19.

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment