Bobo-Dioulasso : La Douane détruit 5 tonnes de cannabis et 3,8 tonnes de produits médicamenteux prohibés

Le Directeur Régional des Douanes de l’Ouest, Ousseni Touré, a procédé le vendredi 24 janvier 2020 à l’incinération de 5 tonnes de cannabis et 3 tonnes 800 de produits médicamenteux prohibés au Centre d’enfouissement technique de Bobo-Dioulasso.

En présence des représentants de la mairie et de la Chambre de commerce des Hauts-Bassins, du Directeur Régional de la police, des collègues des Eaux et forêts et de la Douane, le Directeur régional des Douanes de l’Ouest, Ousseni Touré, a procédé le vendredi 24 janvier 2020 à l’incinération de produits toxiques et frauduleux au Centre d’enfouissement technique de Bobo-Dioulasso. Il s’agit de cinq tonnes de cannabis et de 3 tonnes 800 de produits médicamenteux prohibés qui viennent de toutes les frontières dont Saokoloko, Faramana décentralisés au niveau de la brigade mobile des douanes de l’Ouest. Cependant, il ne s’agit là que d’une partie des produits saisis, le reste étant encore stocké au magasin de la douane.

En effet, selon le Directeur régional des Douanes de l’Ouest, la Douane essaie depuis le début de l’année d’évacuer le magasin. Cette première phase a pu se réaliser en collaboration avec la mairie. Le reste du stock sera donc détruit dans les prochains jours.

Ousseni Touré Directeur Régional des Douanes de l’Ouest

Il a par ailleurs souligné que ces saisies au niveau des frontières sont liées à une stratégie adoptée par des bandes criminelles , consistant à se baser dans la sous-région pour acheminer facilement leurs produits vers le Burkina. Ce qui oblige aujourd’hui la douane à resserrer les mailles, à aller très loin pour chercher ces produits toxiques au niveau des frontières et de les faire remonter au niveau du Burkina pour les détruire. Il a donc félicité ses collègues au niveau des frontières et des différentes voies qui se battent nuit comme jour pour assurer la sécurité et la protection de la santé des populations. Il a aussi invité l’Etat à les appuyer un peu plus en moyens.

Ousseni Touré a également tenu, à travers cette cérémonie sobre, à réitérer l’engagement de la douane à être aux côtés de la population, notamment pour la protection de leur santé. Il a encouragé les douaniers à redoubler d’efforts et de vigilance car dit-il ,« les trafiquants ne reculent aujourd’hui devant rien ».

Le Directeur régional des Douanes de l’Ouest a aussi alerté sur la consommation de stupéfiants et de médicaments prohibés qui ne fait qu’empirer. Il a de ce fait interpellé les populations à la collaboration.

Cette opération de destruction des produits rentre dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la douane qui a lieu chaque 26 janvier.

Haoua Touré
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment