Barrage de Guitti : Mortalité élevée de poissons

Dans ce communiqué, le ministère des ressources animales et halieutiques dit avoir été interpellé sur la mortalité élevée de poissons au barrage de Guitti dans la commune de Séguénéga, région du Nord. Des investigations sont en cours pour déterminer les causes de cette mortalité. En attendant, les populations sont invitées à ne pas consommer l’eau du barrage et les poissons morts.

SITUATION SUR LES MORTALITES DE POISSONS AU NIVEAU DU BARRAGE DE GUITTI DANS LA COMMUNE DE SEGUENEGA, REGION DU NORD

Le ministère des ressources animales et halieutiques a été alerté de ce que de nombreuses mortalités de poissons ont été constatées dans la commune de Séguénéga.

Sur place, nos services ont découvert, le 1er mai 2020, des centaines de poissons morts en putréfaction qui flottaient sur l’eau et d’autres venaient échouer avec les vagues le long de la rive du barrage de Guitti. Les espèces concernées sont surtout du genre tilapia.

A cette étape, les hypothèses suivantes sont émises :

  •  la qualité de l’eau (insuffisance d’oxygénation, turbidité de l’eau) ;
  •  la fragilité de l’espèce concernée ;
  •  et la rémanence des pesticides et autres produits utilisés pour les traitements des produits maraichers et dans l’activité d’orpaillage.

Des investigations épidémiologiques et des prélèvements d’échantillons d’eau et de poissons sont en cours afin de déterminer les causes probables de ces mortalités.
En attendant les résultats de l’investigation, des mesures conservatoires ont été prises au niveau local, à savoir la sensibilisation des populations riveraines sur les dangers liés à la consommation de l’eau du barrage et des poissons morts.

DCPM/MRAH

Related posts

Leave a Comment