Attaques à Sebba : que le gouvernement mette « un terme à son tâtonnement et sa tergiversation » (UNAPOL)

Ceci est un communiqué de syndicat de la police dénommé union police nationale (UNAPOL) concernant les attaques qui ont eu lieu à Sebba, et au cour desquelles au moins 09 éléments des forces de défense et de sécurité ont perdu la vie. Pami eux, figurent des policer. L ‘Unapol invite une fois de plus le gouvernement à mettre un terme à son tâtonnement et sa tergiversation et à doter convenablement les policiers d’armes appropriées car ils sont engagés dans cette guerre au même titre que les forces armées.


Une fois de plus la police nationale les policiers, l’armée nationale et le peuple burkinabè vient de perdre dix de leurs fils dans des conditions aussi douloureuses qu’inadmissible.

Nous présentons nos condoléances aux familles. L’UNAPOL condamne la barbarie et l’ignominie de tels actes indignes d’être humains.

Au regard des récents événements l’Unapol invite une fois de plus le gouvernement à mettre un terme à son tâtonnement et sa tergiversation et à doter convenablement les policiers d’armes appropriées car ils sont engagés dans cette guerre au même titre que les forces armées.

L’UNAPOL invite également le gouvernement à accélérer le processus d’indemnisation des familles des policiers tombés au cours de ces attaques barbares et ignobles.

L’UNAPOL invite enfin le gouvernement et l’assemblée à voter dans l’urgence une loi de programmation dans le domaine sécuritaire afin d’augmenter de façon générale le niveau d’équipement des forces de sécurité intérieures car la seule loi de programmation militaire ne saurait garantir une sécurité optimale du peuple burkinabè.

Lassée d’interpeller le gouvernement sur ces différentes questions, l’Unapol sera dans l’obligation de prendre les mesures appropriées pour protéger l’ensemble des policiers.

Paix aux âmes des disparus.
Le secrétaire à la communication et aux relations extérieures.


DK

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment