Attaque de la gendarmerie d’Oursi : Les cinq pandores tombés ont été inhumés à Dori

Les maréchaux des logis-chefs Fasnawendé Eric Oubda, 37 ans ; Ibrahima Karama, 31 ans et les maréchaux des logis Illiassou Bawar, 30 ans ; Honoré Sanou, 26 ans, et Delwendé Olivier Fabrice Zongo, 25 ans, reposent désormais au cimetière militaire de Dori.

Ces cinq sous-officiers de la gendarmerie sont tombés sous les balles assassines des terroristes qui ont attaqué le poste de gendarmerie d’Oursi, dans la province de l’Oudalan, le 5 février dernier.

Ce 8 février 2019, leurs frères d’armes, amis et parents sont venus leur rendre un dernier hommage. Après les prières de toutes les confessions religieuses pour le repos de leurs âmes, ils ont été conduits à leur dernière demeure.

Selon la hiérarchie militaire, ces sous-officiers étaient tous des agents dévoués et disciplinés. C’est pourquoi ils ont reçu, à titre posthume, la médaille militaire.

Daouala Bagnon 
Correspondant à Dori

lefaso.net

Related posts

Leave a Comment