Attaque à Nassoumbou: «De nombreux assaillants neutralisés», selon l’état-major des Armées

A la suite de l’attaque d’un détachement militaire de Nassoumbou au Nord du Burkina Faso, de «nombreux assaillants ont été neutralisés», selon un communiqué de l’état-major des Armées qui précise que cette agression a fait quatre militaires tués et cinq autres blessés.

«Le 28 janvier 2019, aux environs de 5H du matin, le détachement du Groupement de Force pour la Sécurisation du Nord (GFSN) de Nassoumbou et la Brigade territoriale de Gendarmerie de ladite localité, ont été les cibles d’une attaque terroriste», peut-on lire dans le texte de l’état-major.

Les militaires ont opposé une «attaque farouche et de nombreux assaillants ont été neutralisés. Malheureusement, nous avons enregistré quatre militaires décédés et cinq blessés», poursuit le document qui indique que «les opérations aériennes et terrestres se poursuivent pour mettre en déroute les assaillants ».

«En cette douloureuse circonstance, le Chef d’état-major général des armées (CEMGA, le général Moïse Miningou, NDLR) présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées, aux compagnons d’armes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés», conclut la note.

Les bandits armés qui ont perpétré cette attaque, estimés entre 300 à 400 personnes, seraient venus du Mali avec des motos, selon une source sécuritaire.

Par Bernard BOUGOUM

Wakatsera.com

Related posts

Leave a Comment