Assemblée nationale : La commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale consulte Bala Sakandé

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a accordé une audience, ce mardi 27 août 2019, au comité scientifique sur la sécurité nationale. La délégation était conduite par le colonel Théodore Palé, coordonnateur dudit comité, qui a en charge l’élaboration de la Politique de sécurité nationale (PSN).

Au regard de la situation sécuritaire, le gouvernement a mis en place, en décembre 2018, une commission chargée de l’élaboration de la Politique de sécurité nationale (PSN). Cette commission est composée de douze membres dont des militaires, des policiers, des gendarmes, des représentants des ministères régaliens, des chercheurs et des membres de la société civile.

Conduits par le coordonnateur, colonel Théodore Palé, les membres de cette commission ont été reçus ce 27 août par Alassane Bala Sakandé. A la sortie d’audience, le colonel Palé a déclaré que l’objectif de cette visite était de présenter au président de l’Assemblée nationale les membres et les objectifs de la commission, la note conceptuelle d’élaboration de la politique nationale de sécurité en cours. La commission a aussi consulté le président du parlement afin de définir la vision stratégique globale de la politique de sécurité nationale.

De gauche à droite Colonel Aimé Simporé, et député Maxime Koné

A son tour, Alassane Bala Sakandé a laissé entendre que « les parlementaires, toutes obédiences confondues, vont contribuer à l’atteinte des objectifs fixés par l’exécutif à la commission ». Toutefois, il a invité les membres de la commission à dépasser les discours pour aller à la réalité. Une position réitérée par le député Maxime Koné, expert en sécurité, qui entend faire comprendre aux autres parlementaires le bien-fondé du projet lors des travaux en commission.

lieutenant-colonel Théodore Paré

Dans son intervention, le colonel Aimé Simporé a rappelé que la commission entend consulter toutes les forces vives de la nation, afin de proposer des « stratégies de sortie de crise sécuritaire qui vont allier l’aspect holistique à l’aspect militaire ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment