Après l’Affaire «Peintre» : L’artiste Sidiki Diabaté mécontent

Affecté par la crise qui prévaut dans son pays, l’artiste Malien, Sidiki Diabaté ne veut pas rester indifférent.

A cet effet, il a adressé un message de paix à l’endroit de toutes les ethnies du Mali et a fait savoir son mécontentement. Ce message a été publié sur sa page officielle facebook, dans la matinée du lundi 25 mars 2019.

Sidiki Diabaté a crié son ras le bol relativement à la crise dans son pays, le Mali, qui vient d’enregistrer récemment la mort de plus de 100 personnes dans un village au centre dudit pays. Ce musicien a fait savoir sa position. «Je suis contre cette violence envers les ethnies. Je demande la paix et j’appelle au calme», a-t-il dit dans sa vidéo faite en langue bambara.

En outre pour que son message ne tombe pas dans une terre sèche, le fils de griot a mis en mission tous les griots de son pays. Ces derniers auront pour rôle de publier le message de paix autour d’eux. Ils doivent être des promoteurs de paix et non de violences afin que de tels actes horribles cessent dans le pays. S’adressant aux chefs religieux, l’artiste international leurs a aussi demandé d’intervenir afin de freiner ce conflit qui ronge le grand Mali. Aussi, a-t-il invité tous les maliens quelques soit l’endroit où ils se trouvent de s’impliquer dans la promotion de la bonne image du pays.

Rappelons qu’un village peul du centre du Mali a été victime d’une attaque, par des membres présumés de groupes de chasseurs traditionnels dogons. Plus de 100 personnes ont trouvé la mort dans cette attaque qui a eu lieu le samedi 23 mars 2019 dans le centre de ce pays.

Bien avant ce cauchemar, la chroniqueuse Alisar Zena de l’émission ivoirienne « C’midi» s’était moquée de l’artiste Malien, Sidiki Diabaté. Voulant remercier un peintre pour un tableau qu’il a reçu, ce dernier à écrit «Pintre» au lieu de peintre. Alisar Zenar lors de l’émission, voulant corriger l’artiste, a fait pire en écrivant «Paintre» au lieu de peintre.

Related posts

Leave a Comment