Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

Depuis un certain temps, les abonnés de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) expriment leur mécontentement à travers les réseaux sociaux, pour des factures qu’ils jugent plus élevées que d’habitude. C’est au vu de ces récriminations que l’ONEA a décidé d’apporter des éclairages sur les anomalies constatées sur les factures d’eau. C’était au cours d’une conférence de presse, ce mardi 7 juillet 2020, animée par le secrétaire général de la société, Lassina Sanou, et le directeur clientèle, Moussa Siemdé.

Selon les premiers responsables de l’ONEA, dans le mois d’avril 2020, les agents en charge du relevé des index ne sont pas sortis sur le terrain, à cause des mesures barrières prises au sein de la nationale de l’eau pendant la période de pic du Covid-19. « Pour préserver nos collègues en charge des relevés et éviter la propagation de cette maladie, nous avons décidé de ne pas sortir le mois d’avril », a expliqué Lassina Sanou, secrétaire général de l’ONEA.

A cause du retard mis pour relever l’index, certains abonnés ont été facturés à des tranches élevées. Il ajoute qu’habituellement, la facture que les abonnés reçoivent est d’une consommation de 30 jours. Mais avec ce retard accusé, certains abonnés ont été facturés sur la base de 45, voire 50 jours.

Lassina Sanou, secrétaire général de l’ONU

« Notre première impression était que la présence prolongée des ménages à la maison a fait que le volume de consommation a augmenté, et que certaines factures n’étaient pas habituelles. Nous avons tout de suite essayé de rattraper la situation et nous nous sommes rendu compte que c’est en effet le retard de prélèvement qui a causé cette hausse », a ajouté le secrétaire général. D’après l’ONEA, cette situation n’a aucun lien avec le relevé bimestriel, encore moins les mesures sociales en matière d’eau.

Moussa Siemde, Directeur clientèle ONEA

Le directeur de clientèle de l’ONEA, Moussa Siemdé, a rassuré que sa structure procède au retraitement des factures des mois d’avril et de mai 2020, qui comportent des anomalies. Les clients qui ont déjà effectué le paiement bénéficieront d’un avoir qui sera positionné sur leurs comptes clients.

Par ailleurs, l’ONEA a tenu à présenter ses excuses à ses clients, pour tous les désagréments causés.

Adjaratou Tall (stagiaire)
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment